Nombre total de visites : 4055598
Aujourd'hui : 791
En ligne actuellement : 1

Sommet de Sotchi: Poutine dénonce la pression, l’intimidation et le chantage de l’Occident envers l’Afrique

2019-10-23 20:42:49 - A quelques heures du démarrage effectif du sommet  Russie Afrique que co-président dans la station balnéaire de la mer noire à Sotchi en Russie les présidents Vladimir Poutine (Russie) et Abdel Fatah Al Sissi (Egypte), l’interview accordée par le « Grand Ours » à l’agence de presse TASS continue de faire des vagues.

Et pas seulement ! Car le discours de Poutine qui se veut volontiers et à juste titre un réquisitoire contre la spoliation du Sud par le Nord, maitre-mot de la relation qu’entretiennent les Occidentaux et l’Afrique, suscite surtout de nombreux espoirs parmi les dictateurs africains, qui peuvent compter sur l’interposition de la 2ème puissance militaire mondiale entre eux et  leurs maîtres occidentaux coupables de les lâcher très souvent dès que montent les clameurs populaires et droit-de-l’hommistes.

Une explication imparable de la démarche des Occidentaux en Afrique

Vladimir Poutine qui réaffirme dans cet entretien les bonnes dispositions de son pays vis-à-vis de l’Afrique à laquelle il peut offrir son aide sans les nombreuses conditions fixées par les puissances occidentales, n’a pas loupé les Occidentaux :

Nous voyons comment certains pays occidentaux ont recours à la pression, à l’intimidation et au chantage contre des gouvernements souverains africains.

Vladimir Poutine

La raison cachée derrière ce comportement de l’ogre occidental, Poutine l’a décelée comme bon nombre d’analystes avisés :

« Ils utilisent de telles méthodes pour tenter de se redonner une influence et une domination perdues dans leurs anciennes colonies sous une nouvelle forme et ainsi pouvoir en tirer le maximum de profits en exploitant le continent ».

Vladimir Poutine

 

 

: Afrique Monde