Nombre total de visites : 4061934
Aujourd'hui : 95
En ligne actuellement : 4

Libération de Kamto: le fainéant dictateur du Cameroun Paul Biya cède à la pression. Ce gros fainéant devant l'éternel a fini par chier droit, au lieu de continuer a tortiller son cul dans les hôpitaux Suisses. .

2019-10-05 15:15:12 - Dans un communiqué produit en soirée au Cameroun et signé par le sécrétaire d’état à la présidence Ferdinand Ngoh Ngoh, le président Paul Biya fait part de la décision de l’arrêt des poursuites contre des responsables et militants de certains partis politiques, notamment du MRC.

Parmi les prisonniers qui ont recouvré la liberté, maître Michèle Ndoki , professeur Alain Fogué, Christian Penda Ekoka, Paul Eric Kingue  Albert Dzongang, l’artiste Valsero, des cadres du MRC proches de Maurice Kamto. Ils ont été accueillis par une foule impressionnante, massée à l’entrée du tribunal militaire de Yaoundé depuis le début de matinée.

Après les pressions internationales, Paul Biya a été contraint d’organiser le dialogue national qui a été boycotté par le MRC. Avant même la fin dudit dialogue, il a annoncé la libération de 333 prisonniers de la crise anglophone. Maintenant, ce sont 90 prisonniers politiques du MRC qui recouvrent la liberté.

Intitulé du communiqué (v.f)

Le Ministre d’Etat, Secrétaire Général de la Présidence de la République, porte à la connaissance de l’opinion publique nationale et internationale, que le PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, Son Excellence Paul BIYA, a décidé ce jour de l’arrêt des poursuites pendantes devant les Tribunaux Militaires, contre certains responsables et militants de partis politiques et notamment du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), arrêtés et détenus pour des faits commis dans le cadre de la contestation des résultats de la récente élection présidentielle.

Cette décision qui intervient au moment où s’achèvent les assises du Grand Dialogue National convoqué par le CHEF DE L’ETAT, procède de sa volonté constante de promouvoir un climat de paix, de fraternité et de concorde entre les filles et les fils du Cameroun, propice au développement sdtio-économique de notre pays.

Le CHEF DE L’ETAT réaffirme sa détermination à poursuivre sans relâche ses efforts dans la recherche des voies et moyens d’une résolution pacifique des crises et différends auxquels peut être confronté notre pays et à promouvoir, avec l’aide de toutes les camerounaises et tous les camerounais de bonne volonté, une vie politique et sociale apaisée.j-

Intitulé du communiqué (v.e)

The Minister of State, Secratary-General of the Presidency of the Republic hereby informs the national and international community that the PRESIDENT OF THE REPUBLIC, HIS EXCELLENCY Paul BIYA has today ordered the discontinuance of proceedings pending before Military Tribunals against sorne officiais and militants of political parties 

in particular the Carneroon Renaissance Movement (CRM), arrested and detained for acts committed during protests against the results of the recent presidential election.

This decision comes in the immediate aftermath of the Major National Dialogue forum convened by the HEAD OF STATE. It is guided by his constant resolve to promote an atmosphere of peace, fraternity and concord among the sons and daughters of Cameroon, conducive for our country’s socioeconomic development.

The HEAD OF STATE reaffirms his determination to relentlessly pursue efforts in seeking ways and means of providing a peaceful solution to any crisis and disagreement that may arise in our country and, with the assistance of . ail Cameroonians of goodwill to promote a serene atmosphere in our country’s political and social life./-

Afrique Monde 

: Afrique Monde