Nombre total de visites : 4007765
Aujourd'hui : 208
En ligne actuellement : 3

Cameroun : LES LIONS REFUSENT DE QUITTER L’HÔTEL ET RISQUENT UNE DISQUALIFICATION ET UNE LOURDE SUSPENSION

2019-06-21 15:37:28 - C’est depuis mercredi que les Lions Indomptables devaient voyager pour l’Égypte. Mais le voyage a été annulé parce que les joueurs avaient entamé une grève pour le versement de leurs primes.

Voulant cacher le mouvement d’humeur, la Fédération a programmé une cérémonie d’aurevoir au stade pour la remise du drapeau aux joueurs jeudi . Le nouveau capitaine Éric Choupo Moting et ses partenaires sont arrivés avec deux heures de retard avec  des visages attachés . Ils ont refusé de s’entraîner et sont restés une heure dans les vestiaires . Ils sont retournés à l’hôtel Mont Febe de Yaoundé. Puis, silence radio.
 
Tard dans la soirée, des informations contradictoires ont commencé à fuser: d’un côté, les Lions Indomptables seraient toujours bloqués dans leur hôtel . De l’autre, on murmure qu’ils auraient enfin accepté de prendre le vol pour rejoindre l’Égypte. Aucune communication officielle de la Fédération Camerounaise de Football, ni du ministère des Sports sur ce sujet.
 
En fait, depuis 18 heures qu’était prévu le départ, le ministre des Sports et de l’Education physique fait des ronds de jambes dans son cabinet. Les Lions Indomptables sont bel et bien à l’hôtel Mont Febe  à Yaoundé au moment où nous mettons sous presse. Le chauffeur qui devait les conduire vadrouille toujours dans le hall. Et ils n’envisagent pas partir tant qu’ils n’auront pas reçu la totalité de leurs primes , soit 40 millions de francs CFA chacun.
 
Même si le Cameroun dispute son premier match le 25 juin, les règlements de la CAF stipulent que les équipes qualifiées devraient être toutes présentes sur le sol du pays organisateur 24 heures avant le début de la compétition et cinq jours avant leur premier match . Selon les articles 78, 79 , 80,bet 81 , le Cameroun risque une amende de 300.000 dollars et une exclusion de des deux prochaines éditions de la CAN . Ce qui veut dire que l’organisation de la CAN2021 est déjà  fortement hypothéquée.
 
En mi-journée, les autorités camerounaises ont fait fuiter les documents bancaires pour démontrer que les joueurs ont bel et bien encaissé chacun 20 millions de francs CFA. Sauf que les joueurs en réclament le double.
 
Comme d’habitude, l’amateurisme et la cupidité des dirigeants camerounais font une fois de plus la une des journaux comme en 1990, 1994, 1996, 2000, 2002, 2014, 2015, 2017.
 
Au-delà des primes, il y a aussi une affaire de gros sous de l’équipementier Le Coq Sportif qui divise Samuel Eto’o et son ami Seidou Mbombo Njoya que l’ancien  numéro 9 des Lions Indomptables a parrainé pour devenir président de la FECAFOOT. Samuel Eto’o a aussi introduit Dieudonné Happi dans la tanière à travers le groupe Utopia. Il a exigé qu’il devienne le parrain  des joueurs sélectionnés pour les mandats de représentation exclusive en Asie, et particulièrement en Chine. La quasi-totalité des joueurs sélectionnés ont accepté le deal. Ceux qui se sont braqués comme Jérôme Onguene ou Ntep, ont été virés de la liste de Seedorf, autre pion de Samuel Eto’o.
 
L’ancien capitaine  qui avait refusé de prendre le drapeau des mains du Premier ministre en menant une grève  pour le versement de 50 millions de primes aux Lions Indomptables lors de la coupe du monde 2014 au Brésil, revient avec le costume de négociateur en chef des primes en 2019. Trouvez l’erreur.
 
J. RÉMY NGONO

: Afrique Monde