Nombre total de visites : 3946350
Aujourd'hui : 923
En ligne actuellement : 2

LA CAF EST SOUS LE CONTRÔLE DES PAYS ARABES. Par ailleurs, l’épouse du président de la CAF est Marocaine.

2019-06-08 22:52:18 - Le président de la Confédération Africaine de Football qui est interpellé dans son hôtel à Paris par la police française sur une affaire de corruption. Une image écornée qui vient couronner une une semaine très agitée suite à la polémique générée par l’arrêt du match en finale retour de la Ligue des champions Espérance Tunis-Wydad Casablanca, puis par la décision de la CAF de faire rejouer ce match alors que les médailles ont déjà été attribuées aux tunisiens , voilà le football africain traîné dans la boue.

Comme bon nombre d’observateurs, Sunday Chidzambwa, le sélectionneur du Zimbabwe, est scandalisé par la décision de la CAF de faire rejouer la finale retour de Ligue des Champions entre l’Espérance de Tunis, alors que ce sont les joueurs marocains du  Wydad Casablanca qui se sont rebellés contre la décision du trio arbitral et ont décidé de ne plus continuer la partie tant que leur but n’était pas validé. Selon les règlements, le Wydad aurait dû subir des sanctions plus lourdes . Mais la CAF en a décidé autrement.
 
Connu pour son franc parler, Sunday Chidzambwa n’y va pas par quatre chemins pour fustiger cette curieuse décision de  la CAF de faire rejouer la finale retour de Ligue des Champions entre l’Espérance de Tunis et le Wydad Casablanca. « Il apparaît que la CAF est totalement sous le contrôle des pays arabes. Si la finale de la Ligue des Champions avait opposé une équipe nord-africaine à une équipe subsaharienne, et que cette dernière avait refusé de reprendre le jeu, la CAF aurait-elle décidé de faire rejouer la rencontre ? Parce que le match opposait deux puissantes équipes nord-africaines, la CAF a trouvé cette échappatoire. Ce qu’ils ont fait va clairement à l’encontre des lois du football. Si une équipe abandonne un match, elle perd le match. C’est la règle. », a déclaré le sélectionneur des Warriors au micro de la BBC.
 
Il faut rappeler qu’Ahmad Ahmad s’est appuyé sur les pays du Maghreb et les 14 de l’Afrique Australe ( COSAFA ) pour détrôner Issa Hayatou par 34 voix contre 20. Par ailleurs, l’épouse du président de la CAF est Marocaine.
 
Par CF

: Afrique Monde