Nombre total de visites : 3943986
Aujourd'hui : 860
En ligne actuellement : 7

Venezuela: les USA capitulent…

2019-05-20 20:44:08 - Le recours à la diplomatie et au dialogue par le gouvernement de Caracas a encore une fois déjoué au grand jour les politiques anti-vénézuéliennes de Trump. Le coup d’État du 30 avril contre le gouvernement légitime du Venezuela a échoué, l’appel de Juan Guaido à une mobilisation générale n’a pas été entendu, l’armée a refusé de faire défection et sur le plan économique, Caracas a réussi à s’en sortir. Tous ces facteurs ont suffi pour pousser Guaido et son soutien américain à s’asseoir à la table des discussions.
 
Depuis des mois, l’administration Trump essaie d’exercer des pressions sur le gouvernement du président vénézuélien Nicolas Maduro afin de paralyser le secteur économique du pays. Mais le gouvernement de Caracas a pu résister jusqu’à présent aux complots ourdis par la Maison-Blanche. En fait le gouvernement de Maduro est à la recherche de moyens pour rendre obsolètes les sanctions américaines.
 
Les États-Unis de Trump ont rejoint le camp de l’opposition vénézuélienne dans l’objectif de mettre sous pression Maduro et son gouvernement socialiste. La Banque centrale vénézuélienne a vendu environ 9,7 tonnes d’or le 10 mai et 4 tonnes supplémentaires trois jours plus tard.
 
Le chef de la diplomatie vénézuélienne Jorge Arreaza a déclaré que Caracas était prêt à mener un dialogue avec les États-Unis mais sur la base d’un respect mutuel.
 
« C’est un bon moment pour la démocratie. C’est un bon moment pour la diplomatie. Nous sommes prêts à recourir à la diplomatie et à nous asseoir à la table des négociations fondées sur un respect mutuel. Le gouvernement vénézuélien est prêt à mettre en place un mécanisme de dialogue avec le gouvernement américain fondé sur le respect mutuel », a affirmé vendredi dans un communiqué le chef de la diplomatie vénézuélienne avant d’ajouter : « Les stratégies anti-vénézuéliennes de l’administration Trump ont échoué ».
 
« Les  pourparlers pour accéder aux accords de paix, de concorde et d’harmonie, ont bien été lancés et je demande le soutien de tout le peuple vénézuélien pour avancer sur la voie de la paix. Le ministre de la Communication, Jorge Rodriguez et le gouverneur de l’État de Miranda, Hector Rodriguez ont participé cette semaine aux pourparlers d’Oslo aux côtés de l’opposition pour élaborer un plan de paix pour le pays », a déclaré vendredi Maduro devant un parterre de quelque 6.500 militaires vénézuéliens réunis dans l’État d’Aragua, dans le nord du pays.
 
Par ailleurs, le Groupe de contact sur le Venezuela est arrivé à Caracas avant de s’entretenir le jeudi 16 mai avec Nicolas Maduro.
 
Le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Seyyed Abbas Mousavi a salué l’initiative prise par Caracas d’engager des discussions avec l’opposition.
 
« Nous espérons que ces pourparlers déboucheront sur une solution politique entre les deux parties et que le Venezuela pourra redresser aussitôt que possible son économie pour le bien-être du peuple vénézuélien », a-t-il affirmé avant d’ajouter : « Les États-Unis qui ont pillé les ressources financières vénézuéliennes ont porté préjudice à tout le peuple vénézuélien. Il est indispensable que Washington renonce au terrorisme économique et aux comportements illégitimes qui contreviennent aux normes applicables en matière des droits de l’homme ».
 

 

: Afrique Monde