Nombre total de visites : 3880568
Aujourd'hui : 315
En ligne actuellement : 4

C’EST DÉCIDÉ : SARKOZY SERA JUGÉ ET JETÉ EN PRISON

2019-05-17 17:35:08 - L’ancien président de la république française Nicolas Sarkozy espérait l’aide du Conseil conseil pour échapper à un procès dans l’affaire Bygmalion. C’est raté. Le Conseil des sages a botté son recours en touche.

Les «sages» ont décidé  que Nicolas Sarkozy  peut être poursuivi pénalement malgré une sanction financière antérieure intervenue pour les dépenses excessives de sa campagne présidentielle de 2012.
 
Nicolas  Sarkozy a été renvoyé en février 2017 devant le tribunal correctionnel pour avoir dépassé le plafond des dépenses électorales autorisées. Il estimait qu’il ne pouvait pas être jugé étant donné qu’il avait déjà été sanctionné pécuniairement en 2013 après le rejet de ses comptes par les instances de contrôle.
 
Ce n’est qu’un couloir de la descente aux enfers de l’ancien chef d’État français qui est aussi poursuivi pour le financement illégal de sa campagne avec l’argent du guide libyen Mouammar Kadhafi qu’il a par la suite fait liquider.
 
Et rien que pour ce dernier  dossier, voici à quoi doit s’attendre Nicolas Sarkozy pour les chefs d’accusations et les peines encourues:
 
1- corruption passive, article 432-11 du code pénal, 10 ans de prison avec amende de 150 000 euros.
2- recel de détournement de fonds, article 321-2 du code pénal, 10 ans de prison avec 375 000 euros d’amende.
3- financement illégal de campagne électorale, article 113-1 du code électoral, 3 ans de prison avec 45 000 euros d’amende .
 
Par CF

: Afrique Monde