Nombre total de visites : 3858710
Aujourd'hui : 582
En ligne actuellement : 2

Benin : DES TIRS À BALLES RÉELLES ET DES MORTS AU BÉNIN

2019-05-03 17:22:54 - Le ministre des Affaires Etrangères du Benin Aurélien Agbénonci , a rencontré ce jeudi 02 Mai 2019 , les corps diplomatiques accrédités au Bénin pour les informer de l’évolution de la situation post-électorale .

Dans sa déclaration, le ministre affirme que le « Bénin n’est pas en crise et il n’y a pas de situation insurrectionnelle » et prône la non ingérence.
 
Le régime Talon ne fait que foncer dans les sentiers d’une crise électorale sur fond de violence et de dictature. Cherchant à museler Boni Yayi qui mène la contestation, les éléments de la gendarmerie  ont fait face à plusieurs  partisans de l’ex-président qui avaient   dressé dès mercredi après-midi des barricades enflammées autour de sa résidence encerclée par la police.
 
La tension est montée d’un cran dans la nuit de mercredi à jeudi, lorsque les proches de Boni Yayi, toujours retranchés dans la maison, ont entendu des coups de feu, juste après une coupure d’électricité dans le quartier de Cadjéhoun.
 
Mercredi matin, selon des sources concordantes  un homme est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital. Une femme a également été touchée par les tirs et un troisième manifestant a eu le bras amputé, après avoir saisi une grenade lacrymogène lancée par la police.
 
Déjà trois morts. C’est un bilan partiel dont ne doit pas s’enorgueillir le président béninois Patrice Talon qui a trouvé le pays comme un modèle de démocratie en Afrique . C’est une honte qu’un Chef d’Etat qui critiquait ses prédécesseurs d’être des dictatateurs, plonge un pays démocratique dans une telle situation quasi-insurrectionnelle, que les forces de sécurité sous son contrôle, tirent à balles réelles sur des manifestants. Patrice Talon n’entrera pas dans l’histoire d’un grand président , mais un simple criminel qui a assassiné son peuple .
 
Par CF

: Afrique Monde