Nombre total de visites : 3855168
Aujourd'hui : 1072
En ligne actuellement : 3

Cameroun : LA FRANCE ROULE ET LÂCHE PAUL BIYA

2019-04-23 01:03:14 - Emmanuel Macron vient d’envoyer Christophe Guilhou nouvel ambassadeur de France au Cameroun, en remplacement  de Giles Thibault transformé en deuxième conseiller du président Paul Biya,  après le premier conseiller Yvon Omnes, ancien ambassadeur de la France au Cameroun .

L’ambassadeur français Giles Thibault s’est même rendu dans les régions anglophones pour encourager l’armée camerounaise à mener une guerre sans merci contre les sécessionnistes anglophones. Il a été reçu par Paul Biya peu avant le remaniement du gouvernement après son élection frauduleuse validée par la France. C’est   aussi lui qui était à la manoeuvre pour la succession de Paul Biya par son fils Franck Biya.
 
Emmanuel Macron vient de couper le bras français du régime camerounais qui faisait le lobbying au Quai d’Orsay pour soutenir le dictatateur de Yaoundé. Giles Thibault est remplacé par Christophe Guilhou, ancien ambassadeur de la France à Djibouti. Il va donc falloir du temps à Paul Biya pour corrompre le nouvel ambassadeur français. Curieuses manoeuvres de la France qui coupe le bras diplomatique  armé de Biya , en même temps, joue l’avocat de l’Etat du Cameroun, et  sermonne le Parlement européen de s’ingérer dans les affaires intérieures d’un pays africain.
 
N’est-ce pas la France qui a renversé Bokassa? N’est ce pas la France qui intervient militairement pour soutenir Idriss Déby au Tchad ? N’est ce pas la France qui est allée détruire la Libye de Kadhafi ? N’est-ce pas la France qui a soutenu l’ancien dictateur tunisien Ben Ali lors du printemps arabe?
 
La France a-t-elle déjà oublié son rôle dans  la guerre de sécession du Biafra qui s’est soldée par un indescriptible génocide? La France a-t-elle oublié son rôle dans l’ignominieux génocide rwandais ? La France a-t-elle oublié le génocide organisé contre les peuples  Bamiléké et Bassa des années 1948-1971  qui s’est soldé par l’assassinat de 1 483 000 nationalistes camerounais?
 
Combien  de crimes d’ingérence française a pu occasionner en Afrique sans même prendre les gants ni débat au Parlement européen ? N’est ce pas la France qui a orchestré le coup d’Etat en Côte d’Ivoire contre le régime de  Laurent Gbagbo et a soutenu la rébellion jusqu’à son arrestation en 2011?
 
La France va-t-elle se mettre à dos le Parlement européen pour continuer à soutenir Paul Biya ? Sur les 751 députés siégeant au parlement européen, la France en a 74 dont 14 du Front National, qui se nomme désormais Rassemblement National. Parmi ces eurodéputés français, il n’y a que 2 qui ont été contre les 11 résolutions du parlement européen. Ce qui veut dire que 72 eurodéputés sur 74 ont voté contre Paul Biya. Aucun eurodéputé de la gauche ou de la droite n’a voté en faveur de Paul Biya. Et même le parti de l’extrême droite de Marine Le Pen qui a pris des mallettes de billets du régime, a mis Paul Biya dans la sauce, puisque 12 de ses 14 députés ont voté contre le dictatateur camerounais.
 
La France fait toujours un double jeu. Sachant qu’elle a d’énormes intérêts à protéger au Cameroun, elle fait semblant de soutenir le régime Biya en se livrant à une mise en scène théâtrale . Mais derrière, elle est avec le Parlement européen et vote ses décisions . Et quand un dictatateur est lâché partout, la France n’intervient plus. Le cas Ben Ali devrait inspirer Paul Biya.
 
J. RÉMY NGONO

: Afrique Monde