Nombre total de visites : 3946349
Aujourd'hui : 922
En ligne actuellement : 1

L’AMBASSADE DU TCHAD À PARIS SACCAGÉE PAR LES ACTIVISTES. Ils exigent également le départ immédiat et sans conditions de l’armée française du Tchad (Vidéo) au même titre que le Franc CFA, l'armée de Macron n'est plus la bienvenue en Afrique.

2019-03-26 17:36:08 - Les actes de la Brigade Anti-Sardinards qui a pris d’assaut les ambassades du Cameroun à Paris, Berlin, Londres et  dans d’autres villes occidentales inspirent les activistes de la diaspora africaine.

L’ambassade du Tchad en France, est tombée durant des heures   sous le contrôle des jeunes  tchadiens qui ont pris d’assaut ce mardi  , les bureaux de la représentation diplomatique sis au 65 rue des Belles-Feuilles au 16 ème arrondissement de Paris. Les bureaux ont été saccagés par des activistes qui réclament le départ d’Idriss Deby au pouvoir depuis 29 ans.
 
Par ailleurs, les jeunes tchadiens qui ont affiché une banderole à l’entrée de l’ambassade, exigent également le départ immédiat et  sans conditions de l’armée française du Tchad, la libération des rebelles arrêtés lors du bombardement français sur une colonne de l’UFR, un dialogue inclusif regroupant toutes les forces vivent du Tchad ( opposition pacifique, oppositions armées, les diasporas, et le gouvernement).
 
Face à cette intrusion, l’ambassadeur du tchad Amine Abba Sidick , s’est d’abord caché et aurait pris la fuite. Les forces de sécurité française sont déjà sur les lieux et ont réussi à quadriller le bâtiment.
 
La méthode inventée par la Brigade Anti-Sardinards de la diaspora camerounaise risque encore se propager pour être utilisée comme un nouveau moyen de lutte des activistes de la diaspora africaine. Un casse-tête pour les dictatateurs africains qui ne peuvent pas aller installer leurs armées et milices en Europe et en Amérique. 

 
Par CF

: Afrique Monde