Nombre total de visites : 3795963
Aujourd'hui : 732
En ligne actuellement : 6

Madagascar : La Banque mondiale octroie 150 millions de dollars pour améliorer l’accès à l’éléctricité

2019-03-07 20:28:34 - L’argent coule à flots, reste à savoir comment le gouvernement va le gérer. En effet, la Banque mondiale vient d’approuver un financement de 292 millions de dollars, soit plus de 1 000 milliards d’ariary, un peu moins de l’équivalent du budget annuel inscrit dans la loi des Finances 2019 du ministère de l’Economie et de finances. Ces crédits serviront à financer trois importants projets ayant traits au développement, touchant particulièrement et directement les ménages.

150 millions de dollars sont dans un premier temps accordé à Madagascar par le biais de l’association internationale de développement (IDA). Cette enveloppe est consacrée à l’amélioration d’accès des ménages, entreprises et centres de santé aux services d’électricité. Cela, à travers le projet de développement à moindre coût de l’accès aux services électriques (LEAD).
 
Le projet LEAD « contribuera à l’objectif du gouvernement de doubler l’accès à l’électricité dans le pays d’ici 2023 grâce à des investissements efficaces au moindre coût, tant dans les solutions de réseau que hors réseau, ainsi qu’à l’objectif de rationaliser davantage la gouvernance du secteur dans le but d’accroître les investissements du secteur privé dans l’accès à l’électricité », a déclaré Coralie Gevers, représentante de la Banque Mondiale à Madagascar.
 
Aussi bien pour sa composante hors réseau que pour les solutions de réseau, le projet devrait faire bénéficier en électricité environ 1,7 million d’individus dont 10 000 entreprises et 750 centres de santé.
 
Le deuxième financement est d’un montant de 90 millions de dollars. Il s’agit d’un don additionnel au projet de filets sociaux de sécurité (FSS). Cela, afin d’aider davantage le gouvernement malgache à améliorer l’accès des ménages les plus vulnérables aux services de protection sociale et à renforcer les bases du système national de protection sociale.
 
Dans le cadre de la continuité des transferts monétaires aux ménages et pour le TMDH, ce financement additionnel concernera surtout les régions d’Amoron’i Mania, Itasy et Atsimo Andrefana. Ce projet renforcera par ailleurs les mesures d’accompagnement qui devraient permettre aux ménages bénéficiaires de développer leur capital humain et de leur offrir la possibilité d’améliorer leurs conditions de vie de manière durable. Les bénéficiaires de ce financement additionnel sont estimés à 750 000 personnes issues des ménages extrêmement pauvres.
 
Le troisième financement est un don de 52 millions de dollars, toujours de l’association internationale de développement (IDA). Il a été approuvé par le Conseil d’administration de la Banque mondiale pour soutenir davantage le projet de croissance agricole et de sécurisation foncière (CASEF), autrement dit, il servira à renforcer l’appui à la certification foncière et la production de statistiques agricoles de bases qui sont nécessaires à l’analyse et à la prise de décisions en matière de politique agricole.
 
Grâce à ce financement additionnel de l’IDA, environ 2 millions de certificats fonciers supplémentaires seront distribués d’ici juin 2022 et 309 autres guichets fonciers communaux seront appuyer, ce qui portera à 500 le nombre total des guichets fonciers soutenus sous le projet.
 
Arena R.

: Afrique Monde