Nombre total de visites : 3795940
Aujourd'hui : 709
En ligne actuellement : 3

MAROC : L’ÉPOUSE DU ROI DU MAROC DIVORCE À CAUSE DE SON HOMOSEXUALITÉ

2019-02-26 21:23:27 - Il n’y a plus rien entre le roi du Maroc Mohammed VI et son épouse la princesse Lalla Salma. Vivant séparément depuis près d’un an, le divorce est devenu irrévocable.  Alors qu’il était l’un des premiers médias espagnols à  titrer «divorce du roi Mohammed VI et de la princesse Lalla Salma» en mars 2018, le magazine espagnol ¡Hola! vient de le confirmer en  citant des sources «proches de Palais royal».

Aucune trace de Lalla Salma qui a disparu des radars du palais depuis 14 mois et qui, durant les deux jours qu’a duré ce séjour de Don Felipe VI et Dona Letizia d’Espagne, a brillé par son absence.
 
Les langues ont commencé à se délier pour évoquer la cause du divorce : l’homosexualité du roi Mohammed Qu’en est-il concrètement ? L’on sait qu’il y a quelque temps, l’homosexualité du roi Mohammed VI avait été soulevée par un journaliste qui a été longtemps correspondant au Maroc. Il s’agit de Ferran Sales Aige, qui a évoqué le cas de « Mohammed VI, le prince gay devenu roi du Maroc ».
 
« Mohamed VI ne cache plus son homosexualité », c’est ainsi qu’un blog marocain titrait après la décoration de Pierre Bergé par le Roi du Maroc le 22 décembre 2027. Le roi Mohammed VI du Maroc avait  reçu Pierre Bergé en audience au Palais royal à Marrakech et avait décoré celui qui est officiellement désigné comme  « chef de file du lobby LGBT français » . 
 
Certains sites marocains, scandalisés,  avaient rappelé que le Roi avait  encore derrière lui un passé gay qui le poursuit : « Lorsqu’il était encore étudiant, son père le faisait surveiller à Bruxelles, où il a fait plus que suivre un stage dans les institutions européennes. Il est connu que dans la capitale belge, il fréquentait les bars gays. » avant d’affirmer : « Hassan II a commencé à le traiter avec sévérité car il savait que son fils accueillait de nombreux visiteurs masculins dans son palais princier de « Les Sablons » à Salé, près de Rabat. Tous ses amis de cette époque, qui partagaient ses secrets les plus intimes et ses soirées à l’étranger et dans la discothèque d’Amnesia Rabat, où il avait un espace réservé, occupent actuellement des postes de conseillers et ministres au palais. »
 
Par CF

: Afrique Monde