Nombre total de visites : 3825545
Aujourd'hui : 113
En ligne actuellement : 4

Alerte : Mobilisation pour une confrontation armée après l'arrestation de Maurice Kamto ?

2019-01-29 07:20:21 - Des jours difficiles s'annoncent pour le Cameroun après l'arrestation de deux opposants dans la nuit de lundi à Douala. La confrontation politique pourrait quitter le domaine de la rue pour celui du maquis et des crépitements des armes.  

Semées par les forces de défense et de sécurité en route actuellement pour Yaoundé où ils emmènent les opposants Maurice Kamto et Albert Dzongang, les populations de Douala qui avaient dans un premier temps tenté sans succès de bloquer la pénétrante-Est de la ville se sont repliées pour organiser la riposte.
 
Interrogé au téléphone par Cameroonvoice, unmilitant d'un parti de l'opposition affirmeque l'heure est venue d'appliquer la solution utilisée par les anglophones pour affronter le régime : « Jusqu'ici, nous avons pensé quenous avions affaire à des gens qui pouvaient comprendre qu'entre leur pouvoir et la volonté populaire, c'est la dernière qui devait primer. Maintenant, que Kamto ait gagné l'élection ou non, cela n'a plus d'importance. Nous allons rendre la partie francophone du Cameroun aussi ingouvernable que l'est la partie anglophone. Ce sera désormais du coup pour coup, car il n'y a pas que les militaires du Rdpc qui savent utiliser les armes, et il n'y a pas que le régime qui sait où et comment acheter les armes. ». 
 
Cette menace semblable à de nombreuses autres que nous avons enregistrées depuis un peu plus d'une heure, se fait alors que les partisans du régime se mobilisent aussi çà et là, faisant savoir que « les Bamilékés vont payer au prix fort leur volonté de prendre le pouvoir à tout prix ». 
Sur les réseaux sociaux, des internautes proches du régime ont aussi demandé aux partisans de l'opposition, sous forme de raillerie, de ne pas se limiter à des buzz aux milliers de vues, mais d'aller libérer leurs leaders arrêtés.  
Dieu préserve le Cameroun
 
Natondi K.

: Afrique Monde