Nombre total de visites : 3943997
Aujourd'hui : 871
En ligne actuellement : 2

Tchad - Idriss Déby : C'est la France qui m'a obligé à modifier la constitution pour rester au pouvoir et aujourd'hui c'est elle qui ose me critiquer !

2019-01-22 19:47:39 - Président Dictateur Général à vie du Tchad avec la caution de la France, patrie des droits de l'homme et des libertés ? Oui, si l'on tient compte que c'est Paris qui, pour venger l'assassinat du colonel Galopin lors de la prise en otage de Mme Claustre par Hisséne Habré,  a instigué, soutenu et fait prospérer à partir de 1989, la rébellion contre l'ancien tyran tchadien, avec à sa tête, Idriss Deby, ancien bras droit de Habré, qui après un coup d'Etat manqué, se réfugie au Soudan et lance son Mouvement Populaire du salut (MPS).

Mais ce n'est pas tout, il y a bien plus grave. Lors d'un entretien accordé à TV5, le tyran qui a remplacé en décembre 1990 (un peu plus de 28 ans déjà) un autre tyran  -dans le style « ôtes-toi de là que je m'y mette »- explique que s'il a imposé sa momie jusqu'ici au peuple tchadien qui ne demande qu'à le voir partir, c'est bel et bien la faute de la France.
 
Ah, la France, que ne lâches-tu pas les basques à l'Afrique ?
 

 
TV5monde.com

: Afrique Monde