Nombre total de visites : 3775291
Aujourd'hui : 216
En ligne actuellement : 1

Cameroun : SANS SALAIRE, LES OUVRIERS DU STADE PAUL BIYA SE METTENT EN GRÈVE

2019-01-18 06:58:39 - L’on pensait qu’avec le retrait de la CAN 2019 au Cameroun dû à la lenteur dans la livraison des chantiers, on pouvait tirer les conséquences. Au lendemain de ce retrait suivi d’un espoir d’organiser la CAN 2021 les mêmes causes ayant poussé la CAF à retirer l’organisation de cet événement au pays de Roger Milla, refont surface.

Parmi ces causes, on peut citer le non paiement des salaires des ouvriers qui les poussent à paralyser les travaux et qui par conséquent, ralentissent les chantiers. C’est ce qui se passe au Stade Paul BIYA d’Olembe depuis deux jours aujourd’hui. Les ouvriers sont en colère. Depuis plusieurs mois, ils n’ont pas de salaire de leur employeur, la firme Italienne PICCINI.
 
En dehors de arrièrés de salaires, ils réclament entre autres l’amélioration et le respect des conditions de travail , leur affiliation à la CNPS ( Caisse nationale de prévoyance sociale), le paiement des absences justifiées, l’élaboration des bulletins de paye etc.
 
Ce jeudi,  ils ont érigé les barricades à l’entrée du chantier. << Le délégué du travail était là hier pour nous convaincre de reprendre le travail. Nous avons refusé vu qu’ils ont commencé par les menaces,>> déclare un manifestant. Un autre ouvrier ajoute: << Personnes na jamais reçu le salaire total inscrit sur son contrat >>.
 
Aux dernières nouvelles, une réunion de crise est annoncée demain vendredi  à 10 heures entre les responsables PICCINI pour pallier à ce problème.
 
Paul CHOUTA (PC) le TGV de l’info

: Afrique Monde