Nombre total de visites : 3775271
Aujourd'hui : 196
En ligne actuellement : 2

Pratiques démocratiques : Le Cameroun classé parmi les médiocres(!) par le magazine anglais The Economist

2019-01-14 02:17:16 - C'est l'une des révélations de la 11e édition du classement des démocraties, réalisé chaque année par le magazine britannique The Economist : le Cameroun fait partie des pays dont les dirigeants se distinguent toujours par leur  peu de disposition à laisser s'exprimer  dans sa plénitude la valeur démocratie, et brillent en revanche par leur penchant maladif à la confiscation des libertés.

Dans sa photographie du taux de démocratie dans le monde, peinture réelle de la situation dans tous les pays du monde qui classe des pays comme la France ou les Etats-Unis au rang des « démocraties imparfaites », The Economist range le pays à la tête duquel trône depuis 36 ans le président presque à vie Paul Biya dans le registre des pays les moins soucieux en matière de respect des droits et des libertés de l'homme.
 
Pour ainsi dire, les performances du Cameroun en 2018 dans les catégories mesurées : processus électoral et pluralisme ; libertés individuelles ; le fonctionnement du gouvernement ; participation politique ; et culture politique, révèlent la médiocrité des pratiques démocratiques du pays, faisant du régime de Paul Biya l'un des plus mauvais en Afrique où il peut cependant se "consoler" de partager avec quelques-uns de ses voisins que sont le Tchad et le Congo-Brazzaville l'exploit des pays où les libertés sont gravement violées et dont le processus électoral montre tout aussi d'énormes défaillances.
 
Encore un autre mauvais "laurier" que récolte le Cameroun, après avoir été épinglé l'an dernier dans le rapport sur l'indice de la gouvernance de Mo Ibrahim en 2018, qui mettait en exergue la flambée de la gouvernance autoritaire au Cameroun, la corruption généralisée, les abus civils et politiques, et un état dysfonctionnel.
 
Natondi K.

: Afrique Monde