Nombre total de visites : 3801023
Aujourd'hui : 600
En ligne actuellement : 1

Agent d'infiltration au sein du CODE de la branche Brice Nitcheu : Déclaration sur la radiation de Christophe Junior Zogo du CODE pour haute trahison

2018-12-07 18:13:58 - Apres avoir rassemblé suffisamment de preuves  qui démontrent une collusion flagrante entre Junior Christophe Zogo et les services de renseignements français et camerounais, qui  ont réussi à l'infiltrer au cœur du dispositif de la lutte pour fragiliser la Résistante, le CODE a décidé ce jour de prononcer son exclusion définitive et sans aucun recours possible, conformément à ses textes.

Les preuves de collusion entre Mr Zogo et les services de renseignements français et camerounais inclus
 
1-    Un plan diabolique et criminel de dénonciation élaboré par lui pour livrer les Combattants a la police française, comme illustré par l'arrestation du General Wanto dont Zogo est le principal instigateur tapis de l'ombre ;
 
2-    L'élaboration d'une fiche de renseignements sur tous les Combattants de la Diaspora, et l'exposition de leur vie privée sur les réseaux sociaux pour les fragiliser, ce qui constitue un acte de haute trahison sans doute rémunéré, que le CODE ne saurait tolérer ni ignorer
 
3-    Une tentative hystérique et désespérée de faire main basse sur la Brigade Anti-Sardinards à la demande de ses commanditaires pour faire éclater le seul Mouvement qui donne des sueurs froides au régime génocidaire de Yaoundé ;
 
4-    Un recours au tribalisme violent  illustré par son appel aux Bulu pour combattre les Bamiléké, une attitude contraire à la démarche citoyenne du CODE et de la BAS ;
 
5-    Une orchestration des fuites d'information programmée pour faire échouer les actions de la BAS ;
 
6-    Les rencontres secrètes entre lui et les services de l'ambassade du Cameroun à Paris, Londres et Berlin que nous avons pu mettre à nu et qui prouve que Mr Zogo a continué à entretenir des relations louches avec les services de renseignements camerounais longtemps après sa radiation du corps de la police ;
 
7-    Le mensonge, les diatribes enflammées et  l'instrumentalisation des membres de la BAS les uns contre les autres ;
 
8-    L'instrumentalisation des clans au sein de la BAS qui traduit une dérive idéologique insoutenable ;
 
9-    La collusion avec des groupes d'antipatriotes de France très actifs sur les réseaux sociaux et qui appellent ouvertement à la haine tribale ;
 
10-    Une attitude d'arriviste qui déshonore le CODE et la BAS
 
Le CODE demande à toutes les instances de la BAS à travers le monde à prendre acte de cette décision de radiation et appelle  à une vigilance accrue
 
La Patrie ou la mort, nous vaincrons
 
Fait à Londres, le 06 décembre 2018

Brice Nitcheu.

Président

Brice Nitcheu

: Afrique Monde