Nombre total de visites : 3697425
Aujourd'hui : 471
En ligne actuellement : 6

BELGIQUE- CAMEROUN: UNE GRANDE MANIFESTATION DES CAMEROUNAIS ANNONCÉE POUR LE 6 NOVEMBRE À BRUXELLES

2018-11-02 11:05:09 - Que l'on soit à Bruxelles, Anvers, Liège, Charleroi, Namur, Mons, bref, des quatre coins du royaume de Belgique, des associations de la diaspora patriotiques camerounaises invitent les "Camerounais, panafricains et amis du Cameroun" à venir manifester le 6 novembre prochain contre le hold-Up électoral au Cameroun.

Ce 6 novembre 2018, des Camerounais veulent dénoncer la confiscation du pouvoir, des libertés individuelles et collectives, le terrorisme d'Etat contre les populations anglophones et surtout le hold-up électoral du pouvoir de Yaoundé qui a pris en "otage le peuple camerounais depuis 36 ans".
 
Après la manifestation du 27 octobre dernier et du 31 octobre 2018 à Bruxelles, des Camerounais n'entendent pas s'arrêter là.
 
Le programme de cette manifestation du 6 novembre 2018 prévoit dès 14h, un rassemblement à la Place VDK (Vanderkindere), située à 500 mètres de l'ambassade
 
14h30 : Départ en rang et silencieux le long du trottoir pour le numéro 131 de l'avenue Brugmann (Ambassade du Cameroun)
 
15 h : Début de la manifestation (statique) devant les locaux abritant les services de l’ambassade du Cameroun sis au 131, Avenue Brugmann à 1190 Bruxelles
 
15 h 30 : Remise d’un mémorandum à Monsieur l’ambassadeur de la République du Cameroun en Belgique
 
16h : Discours des responsables des différentes délégations sur Mégaphone
17h: Fin de la manifestation
 
Les autorisations de la police ont déjà été acquises avec le programme cité plus haut, nous confient les organisateurs
 
A Bruxelles tout comme dans plusieurs autres pays, où des manifestations similaires sont organisées, ces dernières qui se veulent symboliques selon les organisateurs ont pour but de soutenir les victimes de la répression des libertés publiques au Cameroun, spécialement dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ; demander la Libération toutes les personnes détenues dans le cadre de la crise anglophone, demander l'ouverture d'un Dialogue National Inclusif sur la crise anglophone et la réforme des institutions électorales, dénoncer le hol-up électoral du pouvoir RDPC à l'issue de la récente élection présidentielle
 
D'autres actions fortes dont le contenu n'est pas révélé à la presse sont annoncées
 
Les contacts des organisateurs : 0465 906431 / 0465 126618
 
 

: Afrique Monde