Nombre total de visites : 3697425
Aujourd'hui : 471
En ligne actuellement : 5

Trump A Macron : Un Chihuahua à Hue et à Dia

2018-10-31 17:45:06 - Ecraser le faible, lécher le puissant : En ces quelques mot toute la macronie est dite. Vous me direz que le président Sarko-Hollande (ouais, ils ne font qu’un) n’a pas fait mieux ; Peut être Chirac en son temps ruait-il dans les brancards en ayant gardé à l’esprit ce qu’avait été « la spécificité française » chère à Mongénéral. Mais depuis le retour dans l’OTAN...

Autant en emporte, tout indépendance vis-à-vis du grand Satan, avec comme corolaire l’élection de Trump la mort. Ami des animaux de faible volume : Chihuahua Macron, Yorkshire May, Teckel Orbàn, Bichon Merkel et autres bassets du monde occidental, nommé d’ailleurs « La Communauté Internationale »... Devant l’ours Russe Poutinien, c’est bien plus compliqué, car, Vlad sait défendre les intérêts vitaux de son immense territoire (34 fois la France), de 145 millions d’habitants, avec 128 groupes ethniques et 85 entités égales en droit ; et comme Trump fait un peu trop jouer les menaces et les embargos, et bien le russe s’est rapproché de Xi Jinping le chinois, pour qui l’Amérique reste certainement un « tigre de papier » (gras) ...
 
Qui a besoin de recevoir les millions de containers de denrées et produits manufacturés que plus personne à l’ouest n’est capable de produire. Comment dit-on « sut up en chinois ? » L’Inde aussi se rapproche de Moscou et Pékin...Et le gros rouquin tempête et se passe les nerfs sur sa meute de petits cabots, qui pourtant, malgré les admonestations continue de remuer la queue tout en reniflant...Les pétrodollars du moyen orient, où Trump y impose sa loi, en signant des contrats d’armements mirobolants. Entre 2009 et 2017 tenez vous bien, 139 milliards de billets verts ont été virés venant de ces contrats qu’ont signé les administrations Obama et Trump avec les saoudien...
 
C’est assez pour éradiquer toute la pauvreté dans le monde pendant des décennies...Ouais, plus de pauvre, moins de guerre et donc...Vous me suivez. Dans ce caravansérail de l’armement, les français, quoique ramassant des miettes comparées aux gringos de Washington, se sont tout de même prit 7 milliards entre 2012 et 2016. Il est prévu depuis avril dernier que le chef de l'État se rende à Ryad d'ici à la fin de l'année pour signer des contrats préalablement élaborés avec la monarchie du Golfe...
 
C’est pour cela que Chihuahua Macron se la boucle lorsque viendraient sur le tapis (non volant) les « dérives » de la famille royale saoudienne, c’est même pire : il est devenu LE tapis, où les bédouins repus de dollars-pétro se vautrent, se goinfrent et pètent... Par« dérives » dans ce coin du désert nous parlons de lapidations, de têtes tranchées au sabre, de mains coupées, de coups de fouet et toutes ces réjouissances se déroulent en public, (les veillées sont longues là bas) ; mais aussi les disparitions, les emprisonnements, et les assassinats... De journaliste : Monsieur Jamal Khashoggi, où, le petit chiot jupitérien n’a trouvé qu’à balbutier quelques remontrances à faire peur un gosse de 1ere année de maternelle : « nous souhaitons que la situation de ce journaliste soit éclaircie le plus rapidement possible » - (l’emploi du « nous » au lieu du « je » situe l’individu).
 
« J’attends que les vérités et la clarté complète soient établie » - (pour Manu il n’y a pas LA vérité, mais LES vérités... ça situe l’individu)... Pourtant une vidéo montre le journaliste entrer dans le consulat saoudien à Istanbul, puis 3 voitures noires arrivent et une dizaine d’hommes s’engouffrent dans les lieux.
 
Plus tard, les hommes repartent ventre à terre, avec très certainement le cadavre du journaliste à bord ; de l’autre coté du trottoir la fiancée de Jamal attendait et c’est elle qui a donné l’alerte...« Notre » Macron toujours aussi lâche et péteux, imperturbablement continue sa petite litanie soufflée certainement par Donald et Bibi... « Nous partageons des intérêts communs avec l’Arabie et la lutte contre le terrorisme » Plus c’est énorme, plus ça passe, il suffit de le répéter et si possible d’un ton sincère...L’a tous les culots bas d’uc ! Comme Donald, son nettoyeur de pellicules a dû lui souffler dans les bronches, Macron ne fait que suivre les directives américaines à savoir : qu’il y ait une coalition entre l’Arabie saoudite et Israël face à l’Iran.
 
Les morts du Yémen ? Il ne connaît pas ce president start up. Trump de son coté à fait son numéro car il ne pouvait tout de même pas laisser passer l’assassinat en différé d’un journaliste du Washington Post ; il a donc réclamé à Riyad « des explications au plus haut niveau »...Que l’on attend toujours ! C’est pour cela histoire de faire semblant d’agir, la maison blanche a souhaité vivement que la bande de petits toutous fasse la clape et que chaque capitale « s’interroge, approfondisse, s’insurge, s’indigne, se scandalise, émette des réclamations vigoureuses... », et je pourrais vous en mettre deux caisses de cette petite bière... 
 
Il est bien arrivé « le temps des assassins »...Et vous savez quoi ? Ca se tournait aux halls à l’enseigne « au rendez vous des innocents »... 
Georges Zeter/octobre 2018 

: Afrique Monde