Nombre total de visites : 3697425
Aujourd'hui : 471
En ligne actuellement : 6

Cameroun-Crise anglophone : Le feu réduit en cendre le domicile de Fru Ndi (fondateur du principal parti de l’opposition) sa sœur enlevée en réprésailles

2018-10-19 00:28:33 - Pendant que sa sœur demeure introuvable, il constate que sa maison a été incendiée.

L'une des résidences de John Fru Ndi, Président du « Social Democratic Front » (SDF), principal parti de l'opposition au Cameroun, (en attendant la proclamation des résultats de la présidentielle du 7 octobre dernier), a été incendiée par des hommes armés non identifiés. 
 
La résidence familiale du chef du Front social-démocrate (SDF) à Cham, un quartier de son village natal de Baba II, situé dans le département de la Mezam, région du Nord-Ouest, a été rasée. Sa petite soeur, Christy Akum, aurait également été kidnappée. C’était le mercredi 17 octobre 2018. Les sécessionnistes disent ne pas se reconnaitre dans  cet acte. Plutôt parle-t-on des rapports qui révèlent la présence dans le village, d'un groupe de jeunes hommes terrorisant les habitants.
 
Le dimanche 14 octobre 2018, Salifu Waziri, chauffeur de Fru Ndi, a été blessé par balle, à la jambe  à Fish Pond, un quartier de Food Market, alors qu'il rentrait chez lui après avoir déposé le fondateur du SDF à Bamenda, revenant du village. Les rapports indiquent que Fru Ndi venait de rentrer de Baba II où il avait affronté les jeunes hommes terrorisant les habitants.
 
L'incendie de son domicile et l'enlèvement de sa sœur ne sont pas une surprise, a déclaré une source à National Telegraph. La question qui se pose en ce moment est celle de savoir qui se cache derrière ces autres groupes d'hommes armés qui  volent et terrorisent certaines communauté.
 
Source: Camerounweb.com

: Afrique Monde