Nombre total de visites : 3678108
Aujourd'hui : 214
En ligne actuellement : 2

Feymania : UNE FAUSSE AGENCE ANNONCE PAUL BIYA VAINQUEUR

2018-10-09 22:31:11 - C’est un vrai plan de braquage électoral que le régime Biya avait monté qui est entrain de se démanteler après le démenti de Transparency International ne reconnaissant pas les faussaires qui étaient mensongèrement présentés comme ses observateurs. L’un d’eux qui s’agitaient beaucoup à la télévision s’appelle Raphaël Kalfon.

C’est un Francais qui vit en Israël. Auparavant, il usurpait l’identité d’un ingénieur du son free lance. Chargé des basses manoeuvres de Nicolas Sarkozy , il serait devenu   le représentant du parti politique français Les Républicains en Israël.
 
À l’approche des élections, le régime camerounais  a crééé une agence de presse fictive baptisée  “Cameroun Agence Presse”. Le but de cette agence montée de toutes pièces au prix fort, était d’accréditer le bon déroulement des élections au Cameroun et de créer des fausses tendances annonçant la victoire de Paul Biya.  Les faux membres de Transparency International qui viennent d’être démasqués, sont en fait des agents payés  par le régime via le laboratoire  “Cameroun Agence Presse” . Le site internet de cette agence a été crééé en septembre 2018 soit un mois avant les élections. Cela confirme que c’est une agence mafieuse  crééé pour détourner l’opinion publique.
 
Alors que le régime fait feu de tout bois, accusant Maurice Kamto d’avoir déclaré sa victoire à l’élection présidentielle, l’agence gouvernementale Cameroun Agence Presse,  a déjà annoncé sur son site internet et sur son compte Twitter des résultats donnant Paul Biya vainqueur de l’élection présidentielle.
 
Les officiers supérieurs de l’armée camerounaise ont  relayé via leurs comptes Twitter des articles de cette agence annonçant Paul Biya vainqueur incontestable. Curieusement, le ministre de la Communication et porte parole du gouvernement Issa Tchiroma qui s’érigeait en défenseur de loi contre Maurice Kamto, ne crie plus au scandale quand c’est une agence du régime qui proclame les résultats favorables à Paul Biya avant la Cour Constitutionnelle.
 
Le coup était bien préparé d’avance: les faux sondages prophétisant la victoire de Biya, les faux observateurs soutenant la victoire de Biya dans la transparence, la fausse agence validant les faux procès verbaux, la fausse armée tirant sur les manifestants pour défendre la fausse victoire de Biya. Maintenant que les faussaires sont mis à nu, que va encore inventer le faux régime Biya?
 
CF
 

: Afrique Monde