Nombre total de visites : 3719946
Aujourd'hui : 511
En ligne actuellement : 4

ONU : Bravo Evo Morales ! le Président bolivien Morales humilie Trump (vidéo)

2018-09-30 20:58:21 - Le président bolivien Evo Morales s’est lancé à l’ONU dans un réquisitoire contre les Etats-Unis d’Amérique, cet Etat sans foi ni loi qui ne respecte rien ni personne… à part Israël, bien entendu. Trump, à qui il a taillé un costard, était assis presque à côté de lui… OD.Cette vidéo est savoureuse car elle fait dire à un président d’une nation ses quatre vérités au plus grand voyou de la planète, c’est-à-dire le président des Yankees. Il lui démontre par A+ B qu’il n’en a rien à faire de la démocratie puisque c’est son pays qui a fomenté les plus grands coups d’état dans le monde pour mettre en place des régimes criminels et des dictatures sanguinaires.

Cette vidéo est savoureuse car elle fait dire à un président d’une nation ses quatre vérités au plus grand voyou de la planète, c’est-à-dire le président des Yankees. Il lui démontre par A+ B qu’il n’en a rien à faire de la démocratie puisque c’est son pays qui a fomenté les plus grands coups d’état dans le monde pour mettre en place des régimes criminels et des dictatures sanguinaires.

Ceci est une réalité historique, c’est le but même de l’existence de la CIA, tout le monde le sait et pourtant les Occidentaux font semblant de croire que les USA sont une démocratie qui respecte les droits de l’homme et qu’il faut les prendre comme modèle. Il y a tellement de documentaires et de livres témoignages qui relatent avec preuves ces activités criminelles subversives de la CIA que l’on ne sait même plus lesquels citer ! Rappelons celui de Monsieur John Perkins, Confessions d’un assassin économique (nouvelle édition 2015 augmentée de 15 nouveaux chapitres).

On ne peut écarter l’éventualité qu’un nouveau coup d’État soit fomenté en Bolivie pour tenter d’assassiner l’homme qui a humilié le président yankee devant la planète entière… 

(Assemblée générale des Nations Unies, 26 septembre 2018)

Rappels :

Evo Morales à l’UE : « Débarrassez-vous de l’influence américaine, de la dictature du FMI »

La meilleure façon de devenir “dictateur” : déplaire à Washington

Son combat contre la « dictature du dollar » aurait coûté la vie à Chavez

Afrique Monde

: Afrique Monde