Nombre total de visites : 3678031
Aujourd'hui : 129
En ligne actuellement : 3

Cameroun : BIYA OFFRE 40 BANCS ALORS QUE TALON DÉBLOQUE 12 MILLIARDS POUR LA RENTRÉE

2018-09-15 17:54:16 - Les très  généreux  Chantal et Paul Biya  ont  décidé de venir en aide aux élèves des régions de l’Extrême-Nord pour la rentrée scolaire 2018-2019. C’est le Bataillon d’Intervention Mobile qui a acheminé le matériel didactique offert par le couple présidentiel au grand coeur en faveur des élèves et enseignants. La cérémonie s’est déroulée en présence des  parents qui ont remercié Chantal et Paul Biya pour leur bonté, devant le Sous-préfet de Fotokol. Voici donc la liste des dons du couple présidentiel:  40 tables bancs, 72 ardoises , 30 paquets de cahiers , 03 paquets de gommes, 12 paquets de stylos , 60 traceuses , 12 boîtes de craie , 60 couvertures de cahier , 11 douzaines taille crayons , 12 douzaines crayons.

Le plus cocasse est que ces dons sont frappés du sceau BIR, comme si c’était une école de l’armée camerounaise. À quelques semaines de l’élection présidentielle, ce geste s’inscrit dans la campagne électorale de Paul Biya qui ne s’est jamais rendu à l’Extrême- Nord depuis qu’il a déclaré la guerre contre Boko Haram qui commet des exactions dans cette partie du territoire camerounais où les élèves prennent souvent des cours sous un arbre. C’est toujours à la veille de chaque élection présidentielle que Paul Biya se rappelle de l’Extrême-Nord qu’il utilise comme son bétail avec ses plus de 2 millions d’électeurs .  Le taux d’alphabétisation y a chuté de 51 à moins de 30%.
 
Par contre, au moment où  Patrice Talon arrive au pouvoir, le Bénin n’a que 39,7% de taux d’alphabétisation. Le nouveau chef d’État  a mis l’éducation au coeur de ses priorités, et le taux d’alphabétisation y a bondi . Le gouvernement béninois  vient de débloquer la somme de 12 milliards 378 millions de francs CFA pour la rentrée 2018-2019, dont 3 milliards 400 millions pour les cantines scolaires des élèves . Les enfants sont heureux de se rendre à l’école.
 
Par ailleurs, Patrice Talon a décidé de payer des primes de rentrée, de travaux de nuit, d’incitations pour des zones d’accès difficile, de rendement, de journées pédagogiques et de gratifications aux enseignants du MESTFP pour un montant de 2 milliards 112 millions 961 mille 400 FCFA , le payement des primes de rentrée, de travaux de nuit, d’incitations pour zone d’accès difficile, de rendement, de journées pédagogiques et de gratifications aux autres enseignants  pour un montant de 4 milliards 642 millions 904 mille 800 FCFA.
 
Cérise sur le gâteau, le gouvernement béninois va également procéder au  payement de l’avance de trésorerie au profit du MEMP représentant le quart de la subvention de l’Etat pour le fonctionnement des écoles maternelles et primaires publiques pour un montant de 1 milliard 600 millions 125 mille francs CFA , le payement de l’avance de trésorerie au profit du MESTFP représentant le quart de la subvention de l’Etat pour les frais de contribution des filles du 1er cycle des établissements publics d’un montant de 622 millions 500 mille FCFA.
 
Concernant le traitement spécifique des enseignants honoraires (vacataires), le gouvernement béninois  a décidé de leur attribuer des numéros d’identification personnelle, et d’augmenter leurs salaires. Ainsi, certains enseignants vacataires  percevront désormais 2500 FCFA par heure contre 1500 les années antérieures , et d’autres passeront de 1500 francs CFA  l’heure à 1800 francs CFA .
 
Pendant ce temps, 20 000 dossiers d’enseignants camerounais sont toujours en attente de validation au ministère des Finances. Les collèges et lycées sont créés par décrets présidentiels sans bâtiments, ni bancs. Depuis l’arrivée de Biya au pouvoir, les bourses aux étudiants et élèves ont été supprimés. L’université est devenue payante. Le budget de l’éducation connaît des amputations chirurgicales.  La priorité c’est le budget de l’armée qui a été multiplié par 10.
 
Les îlots de dictatures d’Afrique centrale ne privilégient que le budget de l’armée pour se maintenir au pouvoir .  La Chine ne s’est pas développée grâce à son armée, mais grâce à la formation professionnelle et à l’éducation. Comme le disait Danton: 《 Après le pain, l’éducation est le premier besoin d’un peuple 》.
 
J. RÉMY NGONO
 

: Afrique Monde