Nombre total de visites : 3656841
Aujourd'hui : 695
En ligne actuellement : 4

Madagascar : Cinq personnes meurent dans des attaques à main armée

2018-08-28 14:22:43 - La prudence est de mise, une insécurité grandissante règne dans la capitale en ce moment. Rien que dans la nuit de dimanche au lundi, cinq personnes ont été retrouvées mortes, assassinées dans des circonstances atroces. Les meurtres se sont déroulés dans deux endroits différents à Imeritsiantosika où un couple et son enfant ont été tués à coups de couteau après avoir été tabassés. A la gastronomie Pizza du By Pass, deux agents de sécurité ont subi le même sort.

La famille victime de l’attaque à Imeritsiantosika possède une petite entreprise de cash-point, de mobile banking. Les assaillants qui se sont introduits chez eux n’ont pas eu la moindre pitié pour les membres de cette famille. A part les coups de couteau sur les corps de ces trois personnes dont une fillette âgée de cinq ans, les malfaiteurs ont violé la mère de famille âgée de 29 ans avant de partir avec deux ordinateurs portables et d’autres matériels informatiques.
 
Personne dans le village n’aurait entendu le moindre bruit suspect. C’est l’un des employés de la famille qui a alerté les proches des victimes après qu’il ait frappé sans succès à la porte de cette maison dans la matinée du lundi. C’était à travers une fente que la famille des victimes ont aperçu trois corps gisants par terre, dans une mare de sang.
 
Une scène plus ou moins identique s’est également déroulée à la gastronomie Pizza de By Pass. Cette fois, ce sont les gardiens de cette pizzeria qui ont été pris pour cible. Les assaillants ont assassiné le premier dans l’enceinte de la pizzeria et du côté d’Andoharanofotsy le deuxième. Selon les explications du premier responsable de cette pizzeria, l’attaque se serait produite vers 3h du matin. Les assaillants ont voulu avoir le code du coffre-fort du magasin, mais comme les gardiens ne le connaissaient pas, ils ont obligé l’un d’entre eux à les conduire au responsable qui habite dans le quartier d’Andoharanofotsy.
 
Sans parvenir à trouver le responsable du coffre-fort, les assaillants ont ôté la vie au deuxième gardien. Mais avant qu’il rende son dernier souffle, il a pu appeler au secours. Lorsque les forces de l’ordre se sont rendues à la gastronomie Pizza du By Pass, elles ont découvert le corps sans vie de l’autre gardien. Elles ont également constaté que les meurtriers ont emporté avec eux le serveur de la caméra de surveillance du magasin, sans qu’ils aient pu toucher au coffre-fort.
 
Le mode opératoire des assaillants presque identique dans le cas de ce quintuple meurtre laisse croire que les auteurs des attaques à Imeritsintosika et au By Pass sont les mêmes ou qu’ils font partie d’un même réseau de malfaiteurs. Mais seule l’enquête actuellement menée par les forces de l’ordre qui peut en savoir davantage. Reste à savoir si l’État, notamment le gouvernement, va prendre des mesures adéquates pour faire face à cette insécurité grandissante qui règne dans le pays.
 
Arena R.

: Afrique Monde