Nombre total de visites : 3656860
Aujourd'hui : 714
En ligne actuellement : 4

Rdc : Pour une élection crédible, le CLC exige la mise à l'écart de Joseph Kabila et de [sa] CENI du processus

2018-08-27 15:38:57 - Vigilante comme à son habitude, le Comité Laïc de Coordination de l'Eglise catholique est de nouveau monté au créneau dimanche, pour exiger l'isolement du processus électoral en vue des élections générales du 23 décembre prochain.

Sortie vitriolée, la démarche du CLC est subséquente à l'invalidation par la Commission electorale Nationale Indépendante (Ceni) de six candidatures de l'opposition, dont celle de l'ancien Vice-président congolais, Jean-Pierre bemba Ngombo, récemment libéré de la Haye où il a été détenu dix années durant pour des accusations de crimes de guerre et crimes contre l'humanité, avant d'être purement et simplement acquitté de ce chef. Pour motiver le rejet de sa candidature, la Ceni avait pris prétexte de ce que la Cour Pénale Internationale de la Haye l'avait par ailleurs condamné à un an de prison pour subornation de témoins, alors que ce verdict qui doit encore être examiné par une autre instance de la Cour n'est pas rendu définitif.
 
Le Comité Laïc de coordination, comme la plupart des observateurs et hommes politiques congolais estime que ce motif-prétexte mis en exergue par la Ceni n'est rien moins qu'une manière d'appliquer de façon moutonnière des instructions du clan Kabila au pouvoir. C'est d'ailleurs pour cette raison qu'entre autres entités à mettre à l'écart du processus électoral, le CLC cite la Ceni, estimant que Joseph Kabila et la Céni sont des "obstacles" à des élections crédibles et transparentes dans le pays.
 
Le rejet des candidatures des opposants qui dévoile le vrai visage de la Ceni et met à nu les manigances du #"Kabilaklan"
 
En tout cas, selon Jonas Tshiombela, porte-parole de cette plateforme de la société civile congolaise qui a croisé le fer à de nombreuses reprises avec le régime et forces de répression entre la fin de l'année dernière et le premier semestre 2018, "Le rejet des candidatures de Jean-Pierre Bemba, Adolphe Muzito et consorts est la confirmation et la preuve que le président sortant et sa Céni sont désormais des obstacles majeurs à l'organisation des élections crédibles et inclusives. Le CLC exige leur isolement du processus d'organisation des élections. Le CLC appelle à la mobilisation générale pour sauver le pays et la démocratie".    
 
Alors que les élections se préparent sur fonds de montée des périls, c'est à l'unanimité que la société civile et la classe politique congolaises (hormis les partisans du régime) dénoncent les manigances du duo clanique Kabila-Ceni pour faire passer en force le dauphin désigné du président sortant, l'ancien ministre de l'Intérieur, Emmanuel Shadary Ramazani. 
 
Ainsi, bien avant le Comité Laïc de Coordination, l'opposant Moïse Katumbi qui a été empêché de force de rentrer en Rdc pour faire acte de candidature à l'élection présidentielle,  a appelé à l'intensification des pressions sur le régime et son organe électoral qui visiblement lui obéit au doigt et à l'œil
 
Le Mouvement de Libération du Congo de Jean-Pierre Bemba avait quant à lui  appelé à des manifestations pacifiques pour dénoncer la partialité de la Ceni instrumentée par le ministre de la Justice du régime, Alexis Thambwe Mwamba, et la police avaiet été massivement déployée à titre "dissuasif"pour leur faire "efficacement" face. 
 
C'est dire qu'en attendant que le Conseil Constitutionnel, institution habilitée pour la proclamation de la liste définitive des candidats aux élections se prononce sur les recours introduits par les candidats invalidés par la Ceni, la situation politique en République démocratique du Congo  va vivre encore des moments d'intenses tourments, et que le régime Kabila sera une fois de plus sur la sellette.
 
Notons au passage que c'est mardi qu'expire le délai de 48 heures impatti aux personnes dont les candidatures ont été invalidées vendredi, pour déposer leurs recours devant la Cour Constitutionnelle.  
 
Ndam Njoya Nzoméné
 

: Afrique Monde