Nombre total de visites : 3679136
Aujourd'hui : 526
En ligne actuellement : 1

Côte-d'Ivoire : Libération du Pr. Simone Gbagbo. Temps forts, premières déclarations, réaction de Sam l'Africain… biographie d'une icône ivoirienne ( vidéos )

2018-08-09 21:32:39 -Condamnée à 20 ans de prison pour des crimes que ses accusateurs n'ont jamais pu prouver, puis "amnistiée" le 06 août par son "magnanime" bourreau Alassane Ouattara, le Pr. Simone Gbagbo, épouse de l'ancien président Ivoirien, le Pr. Laurent Gbagbo, a finalement recouvré la liberté mercredi 8 août et regagné son domicile du très populeux et populaire quartier Cocody à Abidjan.

Accompagnée par une foule massive qui a tenu à l'accompagner depuis le camp  de l'école de gendarmerie où elle était détenue depuis quatre ans, et accueillie à son domicile par des milliers d'Ivoiriens, notamment des partisans de l'ancien régime qui l'y attendaient soulagés et dans une ambiance de quasi fête foraine, l'ex-première dame a dit éprouver «  un sentiment de joie, de bonheur ».

  

Simone Gbagbo sort officiellement de prison - priince tv -Source: Youtube 

« C'est un grand jour pour la Côte d'Ivoire », a également affirmé l'emblématique désormais ex-prisonnière du régime Ouattara-Soro-Sarkozy-Onuci, pour qui sa libération et celle de ses trois cents camarades qui étaient effectivement détenus (500 autres bénéficiaires de l'ordonnance d'amnistie signée le 6 août étaient soit en exil soit en liberté provisoire) étaient le signal d'un nouveau départ pour le Front Populaire Ivoirien, parti créé par dans les années 1980 par le président Laurent Gbagbo et des camarades de lutte pour la démocratie dont elle-même Simone. « La refondation est en marche et ça ne va pas s'arrêter. Soyez prêts pour le combat politique », clamera-t-elle à ce propos.

Aboudramane Sangaré félicité par Mme Gbagbo et ses compagnons d'infortune

Des observateurs ont aussi relevé au nombre des déclarations fortes de Simone Gbagbo, un air d'adoubement de l'aile FPI dite ou "légitime" que dirige provisoirement Aboudramane Sangaré qu'elle a désigné par l'expression "gardien du temple" :  « Je ne vais pas parler aujourd'hui. Tout ce qui est dans mon ventre, avant que ça ne sorte, il faut le faire passer par le tamis du gardien du temple, Sangaré Aboudramane. Aujourd'hui, je vous dis merci ».  

  

Quoiqu'elle ait évité de faire la moindre allusion à l'autre aile dite "officielle" que dirige l'ancien Premier ministre Pascal Affi N'Guessa, Mme Gbagbo qu'entouraient les anciens ministres de Gbagbo, Moise Lida Kouassi et Assoa Adou, libérés en même temps qu'elle, a loué la combativité de celui qui a dirigé la tendance "des fidèles" de Laurent Gbagbo jusqu'au Congrès des 3 et 4 août 2018 à Moosou, à l'issue duquel Laurent Gbagbo –prisonnier à la Haye au Pays-Bas- a été élu président, et lui Vice-président : « Je voudrais que vous vous joigniez à moi pour remercier Sangaré Aboudramane qui est à l'image du Front Populaire Ivoirien ».

Un autre "libéré", Moise Lida Kouassi, ex-ministre de la défense du régime Gbagbo, a aussi abondé dans le même sens en affirmant que c'est grâce à Aboudramane que  « nous retrouvons un parti debout contre vents et marées ». 

Réaction de Sam l'Africain après la libération de l`ex Première dame Simone Gbagbo, Sam: "Je peux mourir en paix"

 

Biographie d'une icône de la lutte pour la liberté de l'Afrique et la démocratie nommée Simone Ehivet Gbagbo (Par Annie Payep)  -Source: Youtube

 

: Afrique Monde