::Afrique-Monde::
Nombre total de visites : 3635384
Aujourd'hui : 124
En ligne actuellement : 1

« Ô Cameroun tombeau de nos enfants... »

2018-05-28 10:11:38 - Cameroun Une semaine après la prétendue fête de l'unité, un jour après le massacre de Menka, les chefs Bell de Douala détruisent la clôture du monument dédié à Ruben Um Nyobe, héros de l'indépendance, sous prétexte qu'il est bassa. Le mal est profond. Le tribalisme est un cancer incurable. 

Et ces gens sont «chefs». Chefs de la connerie, de l'imbécilité, de la division et de l'incivisme. Et vous pensez qu'on les a arrêtés? Que nenni! Mais Essama qui avait fait tomber la statue du général Leclerc, il a atterri en taule direct. J'ai honte d'être africaine! 
 
Les monuments à la gloire des colons ne les gênent pas. Mais ceux à la gloire de ceux qui se sont battus et ont été tués pour la libération et l'indépendance du Cameroun font ressortir leurs pires instinct tribaux.
 
Le plus risible, c'est que les premiers habitants de la ville étaient les bassas, qui y ont accueillis les dualas venant du Congo... Le plus malheureux est que chaque Camerounais est chez lui partout au Cameroun. Tout comme chaque Ivoirien est chez lui partout en CI. Tout comme chaque Africain devrait être chez lui partout en Afrique.
 
Une chose est claire: Le Cameroun n'est pas une nation. Peut-être que finalement, la meilleure solution est le fédéralisme. Ça ou la guerre civile, bientôt? Ô Cameroun tombeau de nos enfants...
 
Source : https://www.facebook.com/search/top/?q=%23Cameroun%20Une
 
Par Nathalie Yamb

: Afrique Monde