Nombre total de visites : 3723359
Aujourd'hui : 406
En ligne actuellement : 3

Sénégal : Exécution de l'arrêt de la CREI. Karim Wade et Cie vers une nouvelle arrestation

2018-05-18 22:28:34 - Jean Baptiste Kamaté a déposé des commandements précédant aux dernières adresses connues de Karim Wade et Cie. Après les significations faites aux banques, l'huissier commis par le parquet spécial pour exécution de l'arrêt rendu par la Cour de répression de l'enrichissement illicite (CREI) passe à l'acte. Il a saisi en début de semaine les banques et prépare à effectuer une descente chez les concernés. 

Selon «Libération», l'huissier a fait une descente chez Vieux Aidara (en fuite), Mballo Tihama (en fuite) et Alioune Samba Diassé, et a bouclé sa tournée le lendemain. Pour le cas d'Evelyne Riou Delatre qui ne vit pas au Sénégal, le commandement a été déposé à la mairie comme l'exige la loi. 
  
La prochaine étape : une saisie-vente si les concernés sont dans l'incapacité de payer les montants réclamés. Si on sait que l'huissier doit recouvrer près de 1 000 milliards de F CFA. En claire, le parquet spécial a la possibilité de faire écrouer les condamnés s'ils sont dans l'incapacité de payer les sommes indiquées. 
  
Pour rappel, la CREI avait condamné Karim Wade à une peine d'emprisonnement de six (6) ans ferme et à une amande de 138 239 086 396 F CFA. son complice présumé Ibrahim Aboukhalil (alias Bibo Bourgi), a écopé de cinq ans de prison ferme et 138 239 086 396 F CFA d'amende. 
  
Mamadou Pouye et Alioune Samba Diassé écopent chacun de cinq ans de prison ferme et de 69 119 543 198 F CFA d'amende. Pierre Goudjo de Agboba et Mbaye Ndiaye ont été quant à eux, relaxés. 
  
Les absents, Karim Aboukhalil, Vieux Aidara, Evelyne Riout Delattre et Mballo Thiam (tous hors du Sénégal), tombent tous sous le coup d'un mandat d'arrêt international et écopent de la peine maximale de dix ans de prison ferme. 
 
lateranga.info

: Afrique Monde