Nombre total de visites : 3720964
Aujourd'hui : 119
En ligne actuellement : 3

France : La mairie d’Avignon enlève les noms catholiques pour plaire aux musulmans (Achats des électeurs musulmans contre mosquées, comme dans la plupart des communes de Gauche)

2018-05-05 14:35:35 - Énorme : les noms de l'école Saint-Roch, l’école Saint-Jean, Saint-Gabriel, Saint-Ruf et Sainte-Catherine vont changer pour plaire aux 35% de musulmans qui habitent en Avignon. Non ce n'est pas une blague, vous avez été plusieurs lecteurs à me le signaler la semaine passée. C'est absolument incroyable, la prostitution des politiques me fascinera toujours !!!

"« La mairie chasse les saints des écoles ».
 
Vendredi 20 avril, dans sa Une au ton accusateur, Vaucluse Matin a détaillé un supposé projet de la mairie d’Avignon?: celle-ci aurait pour volonté de « débaptiser » les écoles publiques portant des noms de saints, pour leur donner des noms de figures publiques.
 
Ainsi, des établissements scolaires portant le nom de Saint-Roch ou de Saint-Jean seraient renommés selon des propositions faites par les écoles et leur direction. Les différents témoignages des élus municipaux semblent ne pas concorder sur le sujet.
 
Tandis que le service communication assure que « la maire n’a jamais dit qu’on allait changer le nom des écoles qui portent un nom de saint », certains adjoints, dans leur déclaration, laissent place au doute. « On propose de changer le nom de certaines écoles pour qu’il corresponde plus aux aspirations du moment », explique une adjointe de quartier. Saint-Roch, Saint-Jean, Sainte-Catherine, Saint-Ruf, Saint-Gabriel mais aussi Thiers… autant d’établissements scolaires que Vaucluse Matin dit concernés par le changement de nom".
 
Cela vient évidemment d'une élue du Parti Socialiste, Cécile Helle qui explique qu'elle applique la un plan décidé par... Manuel Valls nommé "Laïcité et République moderne" et dans lequel vous avez la section "Revoir la toponymie de la France à la lumière du vivre ensemble » : le titre dudit rapport donne le ton". 
 
(entre nous, j'aurais appelé ce rapport "On peut mettre un peu plus de blancos?", la célèbre phrase de Valls, mais je m'éloigne du sujet....)
 
C'est beau de vendre ainsi son histoire, son nom, ses ancêtres et même son pays... Je n'aurais jamais cru qu'on en arriveriait là si vite. Il est vrai, vu la déconfiture du PS (merci Hollande, Belckacem, Taubira et Cie), pour se garantir 35% minimum aux prochaines élections pourquoi ne pas carrément changer en effet l'école Saint Gabriel en une école coranique ? 
 
Et dans la même idée pourquoi ne pas vendre le Palais des Papes aux Turcs afain de le transformer en mosquée ? Ca permettrait à la ville d'Avignon de rembourser tous ses prêts Dexia ou autre banque.
 
Voici ce que dit Cécile Helle (il est vrai son nom a une proximité avec l'enfer :-) on pourrait même dire que c'est signé) "La ville étudie la possibilité que les écoles portant le nom de la rue ou du quartier dans lesquelles elles sont situées bénéficient d’une dénomination propre, à commencer par l’école Thiers, située dans la rue du même nom. D’après la presse locale, cet établissement scolaire pourrait être rebaptisé Simone Veil, mais un débat est en cours."
 
C'est vrai que passer de l'école Saint-Jean à l'école Thiers, c'est logique. Et si la rue s'appelle Rue des Poissoniers... alors ce sera l'Ecole des Poissonniers ?
 
Quelle démagogie, quelle honte... Prostitution typique de la gauche.
 
Pour commencer Cécile Helle devrait changer de prénom puisqu'elle porte celui de Sainte Cécile. Morue lui irait bien puisqu'on parle de la Rue des Poisonniers, et c'est toute de suite moins catho.
 
Ne vous y trompez pas, derrière cette volonté se cache la volonté de changer le nom de toutes les villes, villages et lieux-dits (au moins 6.000) qui commencent par Saint-XXX comme par exemple Saint-Etienne.
 
Tout un programme....
 
Il est vrai c'est plus facile que de combattre le chômage et les travailleurs détachés permis par Bruxelles. Via Blvd Voltaire: " D’apprendre ensuite que les deux principaux parlementaires ayant établi le rapport appartenaient, l’un au Parti socialiste (Yann Galut), l’autre à EELV (la trinationale Esther Benbassa), donnait d’emblée le la. Il Pour parer à cette abominable éventualité, les auteurs de ce vivre ensemble (rapport) nouveau n’y sont donc pas allés par quatre chemins : « Débaptiser tous les noms de communes comprenant le mot « saint » dans l’intitulé afin “de relaïciser profondément la République” » avec, pour but, de supprimer un « affichage discriminant »." 
 

 
Je précise que ce rapport, payé par nos impôts, n'a pas été médiatisé et pour cause ! 
 
Ecœurant, absolument. 
 
Et je ne comprends même pas comment de tels traîtres peuvent être élus à de telles fonctions, mais il est vrai les partis politiques avancent masqués. Question de l'un de nos lecteurs: "À ce train-là d’effacement de nos racines, combien de temps, à Avignon, avec ses 35 % de population musulmane (chiffre avancé par un représentant musulman à Vaucluse-Matin en 2016 pour justifier la construction d’une grande mosquée dans la cité des papes), la mairie osera encore, sur son site, rappeler qu’elle fut « capitale de la chrétienté au Moyen Âge » ? Et combien reste-t-il à vivre, à tous nos saints communaux ?"
 
Par Paul - Titre: AM
 

: Afrique Monde