Nombre total de visites : 3659021
Aujourd'hui : 442
En ligne actuellement : 3

Un avionneur sino-russe pour concurrencer Airbus et Boeing

2018-05-04 21:48:45 - Un concurrent pour Boeing et Airbus ! En désignant la Chine comme leur « ennemi », les États-Unis poussent Pékin dans les bras de la Russie, et ce qui devait arriver arriva.

De nouvelles alliances se nouent, militairement, et également économiquement. 
 
C’est le cas avec ce nouveau projet sino-russe de construction d’avion qui viendra directement « tuer » Airbus et Boeing car les Russes et les Chinois sauront produire aussi bien et nettement moins cher que les Américains ou les Européens. 
 
Plus grave, une grande partie de la croissance des deux leaders mondiaux se fait évidemment sur les marchés émergents, à savoir avant tout l’Asie et la Chine en particulier. 
 
Charles SANNAT 
 
La société conjointe sino-russe pour la construction d’avions a annoncé avoir entamé une nouvelle étape de la création de son avion de ligne dernier cri. Cet appareil est censé évincer les doyens de cette industrie. 
 
La Commercial Aircraft Corporation of China (Comac) a entamé les travaux afin de mettre au point la configuration du fuselage et de l’empennage de l’avion de ligne biréacteurs CR929, un projet conjoint sino-russe, a annoncé la société chinoise dans son communiqué. 
 
Le 27 avril, une réunion avec des fournisseurs potentiels a eu lieu à Shanghai avec la participation de Guo Bozhi, directeur général de la China-Russia Commercial Aircraft International Corporation (CRAIC), une coentreprise de la Comac et la Compagnie aéronautique unifiée russe. La partie chinoise est chargée de la mise au point du fuselage et de l’empennage de l’avion.
 
M. Guo a exprimé son espoir que ses fournisseurs, parmi lesquels l’on retrouve des sociétés chinoises et étrangères, s’intégreraient dans l’équipe du CR929 et contribueraient à la construction de cet avion avec leurs technologies et leurs meilleures pratiques. 
 
La Russie et la Chine entendent achever la réalisation de ce projet d’ici 2025 à 2027. Il s’agit d’un avion de ligne capable de transporter 250 à 300 passagers qui entrera en concurrence avec ceux fabriqués par d’autres constructeurs aéronautiques mondialement renommés dont Airbus et Boeing. Pour l’heure, le coût du projet est estimé de 13 à 20 milliards de dollars.
 
Par Paul

: Afrique Monde