Nombre total de visites : 3612691
Aujourd'hui : 276
En ligne actuellement : 4

Madagascar: Place du 13 mai - Grand déballage ce jour

2018-04-28 14:52:33 - Hier, Me Hanitra Razafimanantsoa a démenti l’information selon laquelle Marc Ravalomanana aurait rencontré à Mahajanga le Conseiller auprès de la Présidence de la République Mbola Rajaonah.
 
Les députés pour le changement prévoient une mobilisation générale ce jour. Les maires élus au niveau de la Région Analamanga, les fonctionnaires, différentes associations venant des régions, ainsi que des syndicalistes vont venir sur la Place du 13 mai pour grossir les rangs des manifestants. C’est ce qui a été annoncé hier au « kianja ». En effet, la lutte commence à s’intensifier. Ce jour, les Maître Hanitra Razafimanantsoa, Christine Razanamahasoa, Guy Rivo Randrianarisoa, Tody Arnaud, Tinoka Roberto et consorts prévoient de faire un grand déballage sur les mauvaises pratiques des tenants du pouvoir. Le président Hery Rajaonarimampianina et ses proches familles, le Premier ministre Olivier Mahafaly Solonandrasana, le président du Sénat et non moins président national du parti « Hery Vaovao ho an’i Madagasikara » Rivo Rakotovao, ainsi que les Conseillers spéciaux auprès de la Présidence de la République, en l’occurrence Mbola Rajaonah, sont particulièrement dans le collimateur des députés de l’opposition.
 
Des dossiers liés à des affaires de détournements de deniers publics, les corruptions, le pillage des ressources naturelles et des ressources minières, la vente de terrains aux étrangers, ainsi que le clientélisme et le népotisme au niveau de l’Administration publique vont être dévoilés au grand public. « Les Députés pour le changement » continuent aussi de dénoncer les violations répétées de la Constitution par le régime HVM. C’est la raison pour laquelle, ils posent et imposent le départ du président Hery Rajaonarimampianina comme préalable à toute négociation. Les parlementaires continuent de boycotter la rencontre prévue se dérouler au siège de l’Union africaine à Andraharo.
 
Pique. En tout cas, à l’allure où vont les choses, la tension politique risque de monter d’un cran à partir de la semaine prochaine. Hier, le président Hery Rajaonarimampianina qui a assisté à la cérémonie de pose de premières pierres pour les travaux de réhabilitation de la route nationale 43 reliant Faratsiho-Sambaina, a encore lancé une pique à l’encontre de l’opposition au lieu de prononcer un discours d’apaisement. De leur côté, les « Députés pour le changement » envisagent de changer de stratégie pour la poursuite du « Tolona ». Une grève générale est prévue à partir de lundi.
 
Les manifestants envisagent d’effectuer une descente au niveau des ministères pour récupérer les fonctionnaires en vue de les inciter à grossir leurs rangs sur la Place du 13 mai. Le blocage total de la machine administrative est fortement envisagé à partir de la semaine prochaine. D’après les informations, le 1er mai prochain, les syndicalistes vont rejoindre la manifestation sur le parvis de l’Hôtel de ville Analakely après un « Diabe » qui débutera devant le stade de Mahamasina. Durant la manifestation d’hier, Me Hanitra Razafimanantsoa a démenti l’information selon laquelle Marc Ravalomanana aurait rencontré Mamy Ratovo et Mbola Rajaonah à Mahajanga. Une information que la vice-présidente de l’Assemblée nationale considère comme une manœuvre visant à semer la zizanie au sein des « zanak’i Dada » et de fragiliser la coalition MAPAR–TIM. Parallèlement à la manif sur la Place du 13 mai, des rassemblements sont également prévus ce jour au niveau de plusieurs régions, entre autres, à Fianarantsoa, Tsiroanomandidy, Antsirabe et Mananara Nord.
 
Davis R - Madagascar-tribune

: Afrique Monde