Nombre total de visites : 3658066
Aujourd'hui : 348
En ligne actuellement : 5

Siera - Leone : L’opposition sierra-léonaise évoque des cas de fraudes aux urnes

2018-03-09 01:22:54 - Le principal parti de l’opposition sierra-léonaise a accusé jeudi le Congrès du Peuple (APC), au pouvoir, de chercher à truquer les élections de mercredi et a exhorté la communauté internationale à intervenir et à protéger l’intégrité du processus électoral.

Le Parti du peuple sierra-léonais (SLPP) a déclaré qu’il disposait d’informations fiables selon lesquelles l’APC prévoyait de faire pression sur le processus électoral en donnant de chiffres falsifiés et en ouvrant la voie à la déclaration de la victoire de son candidat.

L’opposition a averti que cela pourrait mettre en danger la sécurité de la nation, car elle est déterminée à y résister.

Les inquiétudes du SLPP ont été renforcées par la publication de statistiques par l’APC jeudi après-midi, affirmant une nette avance pour son candidat.

Les statistiques que l’APC dit émaner de ses agents dans les centres de dépouillement à travers le pays, donne à son candidat, Samura Kamara, une avance de 12% devant Julius Maada Bio du SLPP

« Ils ont l’intention d’utiliser l’architecture de sécuritaire pour exécuter ce plan et réaliser leur funeste objectif », a déclaré le SLPP dans un communiqué signé par son secrétaire général, Umaru Napoleon Koroma.

« Une telle action constitue une menace sérieuse pour l’ensemble du processus électoral, l’ordre public et la sécurité nationale dans le pays », ajoute le communiqué.

Le SLPP a déclaré qu’il n’accepterait que les résultats de la Commission électorale nationale ayant « la seule habilitée à les proclamer et a souligné que cela devrait être le résultat d’un processus libre, juste, démocratique et transparent.

 « Toute annonce autre que la déclaration officielle faite par la Commission électorale nationale doit rendre le déclarant pleinement responsable des conséquences qui peuvent en découler », a averti le SLPP.

Cette mise en garde intervient également alors que le Responsable des élections de la Sierra Leone a appelé au calme, sur fonds d’appels à la publication rapide des résultats.

Le dépouillement des suffrages a commencé mercredi sur fond de violences et d’allégations d’intimidation.

APA

: Afrique Monde