Nombre total de visites : 3515947
Aujourd'hui : 344
En ligne actuellement : 6

Syrie : Escalade des tensions militaires entre Israël et la Syrie. Des cibles miltaires iraniennes et syriennes bombardées, au moins un avion israélien abattu ( vidéo )

 Israël a de nouveau violer l'espace aérien syrien pour bombarder des cibles du Hezbollah et de l'armée syrienne près de Damas." L'armée israélienne a indiqué avoir mené samedi matin une attaque "de grande envergure" en Syrie, frappant 12 cibles iraniennes et syriennes.

L'aviation israélienne a frappé 12 objectifs, y compris trois batteries de défense anti-aériennes et quatre cibles iraniennes non précisées mais "appartenant au dispositif militaire iranien en Syrie", a affirmé l'armée dans un communiqué." (AFP Israël a frappé "12 cibles" iraniennes et syriennes en Syrie).
 
Selon Damas, la défense antiaérienne syrienne "a repoussé samedi une nouvelle attaque de l'armée de l'air israélienne près de la capitale Damas, quelques heures après d'autres raids israéliens contre des cibles du centre de la Syrie, selon l'agence officielle Sana" (AFP La Syrie dit avoir repoussé une nouvelle attaque aérienne israélienne près de Damas).
 
Un avion de combat F16 israélien s'est écrasé en Israël samedi alors que l'armée menait des attaques contre des "cibles iraniennes" en Syrie après avoir intercepté un drone venu du territoire syrien, a annoncé l'armée israélienne.
 
"Les Forces de défense d'Israël ont ciblé des systèmes de contrôle iraniens en Syrie qui avaient envoyé le drone dans l'espace aérien israélien", a déclaré sur Twitter un porte-parole militaire, le lieutenant Jonathan Conricus. "Tirs anti-aériens syriens intenses, un F16 s'est écrasé en Israël, pilotes sains et saufs", a indiqué ce porte-parole israélien. (AFP Un F16 israélien s'écrase après l'attaque de "cibles iraniennes" en Syrie)
 
Alors que jusqu'à maintenant, les médias de sensibilité pro-atlantistes (France 2, RTS,..) ne traitaient pas des nombreux bombardements israéliens en Syrie responsables d'un nombre non négligeable de victimes, ces médias pro-étatsuniens ont pour la première fois traité du sujet suite à la destruction d'un avion israélien. Ces médias semblent faire montre d'une sensibilité très orientée concernant le conflit syrien. Ces médias refusent d'ailleurs de parler du soutien israélien aux rebelles djihadistes anti-Assad dont certains sont affiliés à Al Qaïda dans la région ni de pointer la violation de l'espace territoriale syrien en complète illégalité avec le droit international. Le parti pris est ouvertement pro-israélien.
 
Voici la version de South Front : "Le 10 février, les Forces de défense aérienne syriennes ont abattu un avion de combat israélien F-16 après avoir effectué des frappes aériennes sur ce que les Israéliens qualifiaient d'installations iraniennes à partir desquelles un drone aurait été lancé dans la zone tenue par Israël. Selon les médias syriens, les attaques aériennes israéliennes ont frappé "l'une des bases militaires de la zone centrale[de la Syrie] et la défense aérienne de l'armée de terre a affronté l'agression et touché plus d'un avion". (Les sources locales affirment que les attaques israéliennes auraient visé la base aérienne T4, mais cela reste à confirmer.) L'armée israélienne a confirmé qu'un F-16 avait été abattu, mais que les pilotes avaient survécu à l'incident. Après la destruction du F-16, l'armée de l'air israélienne a lancé une nouvelle série d'attaques aériennes contre la Syrie, qui visaient la région d'Al-Kiswah, dans les campagnes de la capitale syrienne Damas. Les médias d'Etat syriens ont ajouté que les forces de défense aérienne syriennes ont également répondu à cette "agression". La situation est en cours d'évolution".
 
Selon l'AFP, "La défense antiaérienne a repoussé samedi une nouvelle attaque de l'armée de l'air israélienne près de la capitale Damas, quelques heures après d'autres raids israéliens contre des cibles du centre de la Syrie, selon l'agence officielle Sana. L'agence n'a pas précisé dans l'immédiat les cibles visées dans le cadre de cette deuxième attaque. En ripostant à la première attaque israélienne, la défense antiaérienne syrienne a dit avoir touché au moins un avion de combat israélien F-16, qui s'est écrasé dans le nord d'Israël selon l'armée israélienne."
 
La Russie a appellé "toutes les parties" à la "retenue" en Syrie après les frappes israéliennes. On ne sait plus non plus à quoi jouent les Russes en Syrie. Après avoir soutenu plus qu'implicitement l'offensive turque au côté d'anciens terroristes d'Al Nosra à Afrin et Idlib mettant à mal l'offensive syrienne pour libérer Idlib, les voilà qui ménagent la chèvre et le chou alors que les accords internationaux stipulent qu'Israël violent l'espace aérien syrien. D'autres part les mêmes groupes qui soutiennent l'offensive turque ont abattus un Sukhoi 25 tandis que des rumeurs font état de bombardement étatsuniens de troupes d'Assad ainsi que de conseillers russes. La période des olympiades coréenne pourrait voir une intensification tous azimuths de la guerre en Syrie sous les coups de boutoir des Etats-Unis, d'Israël et des Turques avec des Russes en perte de vitesse.
 
Enfin l'Iran dément fermement le scénario israélien d'une attaque de drones sur son territoire pour justifier les représailles israéliennes: "L'Iran a accusé samedi Israël de "mensonges" et souligné le droit de la Syrie à la "légitime défense", en riposte à des raids israéliens lancés après l'interception selon l'Etat hébreu d'un drone présenté comme iranien. "Les allégations à propos du survol d'un drone iranien sont trop ridicules", a déclaré à l'AFP le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Bahram Ghassemi. "Pour couvrir ses crimes dans la région, les dirigeants israéliens recourent à des mensonges contre les autres pays", a-t-il ajouté. "La Syrie a le droit à la légitime défense" face à Israël". (L'Iran accuse Israël de "mensonges", défend la riposte syrienne (AFP)
 
Un tout autre discours que celui déversé dans les médias pro-atlantistes et israéliens.
 
Enfin, selon South Front : "En plus du F-16 de l'armée de l'air israélienne abattu, au moins un avion de combat israélien de type F-15 a été endommagé par un missile syrien et a été contraint de faire un atterrissage d'urgence le 10 février, a rapporté la chaîne de télévision Al Arabiya, citant ses propres sources. Selon des informations non confirmées, au total 3 avions de combat israéliens ont été endommagés en plus du F-16 qui a été abattu par les forces syriennes le 10 février. Si ces rapports sont au moins partiellement confirmés, ce sera l'un des plus grands échecs israéliens de ces derniers temps. De leur côté, les Forces de défense israéliennes affirment que l'engagement du 10 février a été un succès parce qu'elles auraient causé des dommages importants à l'armée syrienne et à ses alliés. Pendant ce temps, des militants libanais ont installé une banderole rappelant la destruction du F-16 à la frontière avec la zone tenue par Israël." 
 

 
A suivre...
Par SLT
 

: Afrique Monde