Nombre total de visites : 3515939
Aujourd'hui : 336
En ligne actuellement : 2

Madagascar : Le peuple introverti est encore à la Une, non content d'avoir la ville la plus sale d'Afrique et troisième du Monde, Madagascar brille par une justice digne d'un pays en voie de sous développement. Madagascar perd 8 places dans le classeme

2018-02-07 21:33:33 - Le World Justice Project (WJP) a publié à la fin du mois de janvier son classement pour l’année 2017-2018 intitulé « WJP Rule of Law Index » qui mesure l’adhésion à l’Etat de droit dans 113 pays du monde, à partir de plus de 110,000 enquêtes auprès de ménages, et 3,000 enquêtes auprès d’experts.

Selon ce classement mondial, Madagascar a reculé de huit places sur la performance globale en matière d’Etat de droit et dégringole ainsi à la 98ème place, en 2016 le pays se trouvait à 90è place. Le pays enregistre pour le coup la plus forte chute dans ce classement mondial pour l’année 2017. La Grande île occupe ainsi la 16e place sur 21 pays africains et la 98e place sur 113 pays au niveau mondial, avec un score de 0,44.
 
Avec des données primaires, le WJP Rule of Law mesure la performance et l’indice de l’application de l’Etat de droit des pays à travers huit facteurs. Notamment les contraintes imposées par les gouvernements au pouvoir, l’absence de corruption, l’ouverture des gouvernements, le respect des droits fondamentaux, la question de l’ordre et la sécurité, l’application de la loi, et enfin la justice civile et justice pénale.
 
Sur les huit facteurs de notation, Madagascar se place presque toujours parmi les derniers. Soit sur les 113 pays classés : 90ème en ce qui concerne les contraintes dues au régime en place ; 107ème en matière d’absence de corruption ; 76ème en matière d’ouverture du gouvernement ; 82ème en matière de respect des droits fondamentaux ; 60ème en matière d’ordre et de sécurité ; 108ème en matière de l’application de la loi : et enfin respectivement 101ème et 87ème en matière de justice civile et pénale.
 
Voici ce que les politocards du ventre font faire aux incultes Malgaches. Quand certains politiciens du ventre et de la corruption embrigadent les affamés Malgaches contre les Africains, ceux là même qui deviennent rapidement Africains quand cela les arrangent.
 
Accablé
 
« Une règle de droit efficace est le fondement des communautés d’équité, d’opportunité et de paix », a déclaré William Neukom, fondateur et PDG de WJP. Avant de continuer qu’ « aucun pays n’a atteint une parfaite réalisation de la primauté du droit. L’Indice de la primauté du droit du WJP est destiné à constituer un premier pas vers l’établissement de repères, à stimuler les programmes et approfondir l’appréciation et la compréhension de l’importance fondamentale de la règle de droit ».
 
Une fois de plus, le régime Rajaonarimampianina se trouve bien accablé par ce nouveau classement. Un de plus qui vient rejoindre et confirmer la décadence que connait le pays depuis ces dernières années. D’autant que le retour à l’ordre constitutionnelle et l’effectivité de l’Etat de droit ont été des plus scandés durant ce régime. Pour sa dernière année donc, le résultat est donc à l’image de ce que vit la population quotidiennement.
 
Avec la multiplication des vindictes populaires, des actes de grand banditisme, les derniers cas de kidnapping, les rejets de responsabilités multiples de l’Exécutif, des affaires de grandes corruptions qui restent sans suite, une justice à l’image déplorable.
 
 Ny Aina Rahaga : madagascar-tribune - Titre: AM

: Afrique Monde