Nombre total de visites : 3702480
Aujourd'hui : 566
En ligne actuellement : 1

France : Anne Hidalgo a dépensé 224 580€ pour un rapport de 14 pages

2018-01-31 17:18:19 - Combien de temps encore le cirque proposé par Anne Hidalgo va-t-il continuer ? Pas une semaine ne se passe sans que les gabegies de la Mairie de Paris soient exposées en place publique. Transparence et démocratie participative. Hidalgo n’avait que ces deux concepts pour gouverner son petit royaume. 

Il faut croire que lorsque la transparence est vraiment de mise, les polémiques s’installent à juste titre. La démocratie participative, elle, est très onéreuse. Plus de 220 000 euros pour conclure sur 14 pages que Paris est une ville sale…
 
Il y a des moments où on aimerait bien pouvoir révoquer les politiques lorsque leurs mandats sont si mal remplis qu’ils en deviennent grotesques. Celui d’Anne Hidalgo est un cas parfait. La rédaction de 24 heures actu pensait avoir tout écrit sur celle qui est accusée par la presse d’emploi fictif et d’une gestion catastrophique de la ville de Paris, mais toujours pleines de ressources, la maire de la capitale vole d’exploit en exploit. Cette fois-ci c’est le Canard Enchaîné qui démonte le monde de bisounours dans lequel Anne Hidalgo essaie de plonger les Parisiens.
 
16 000 euros la page…
 
Soumise aux critiques incessantes en raison de la saleté qui infecte Paris depuis de très longues années, Hidalgo a décidé de réagir, enfin ! Malheureusement, à part la campagne de dératisation de quelques parcs publics dont la presse s’est fait l’écho, rien de bien sérieux n’a été entrepris. La raison invoquée est toute simple : il faut diagnostiquer avant de proposer des solutions. C’est ainsi que sept commissions de quinze Parisiens chacune ont été mises en place. Ce sont donc 115 Parisiens qui ont donné leur sentiment sur la propreté – ou plutôt la saleté – des rues de la capitale.
 
C’est beaucoup d’énergie dépensée pour pas grand-chose alors qu’il suffit de se promener cinq minutes dans n’importe quel quartier pour comprendre que les trottoirs et espaces verts sont devenus des déchetteries à ciel ouvert. Mais bon ! La démocratie participative chère à Anne Hidalgo a pu s’exprimer et le gauchisme avec. Le problème est que tout ce cirque a débouché sur un rapport de 14 pages dont le coût est de 224 580 euros ! L’information du Canard Enchaîné fait de ce rapport l’un des plus chers de l’histoire d’autant plus qu’on y survole que des réalités bien connues. On peut y lire entre autres formules ridicules : « la perception de la propreté à Paris se fonde en négatif sur des constats relatifs à la malpropreté ». Autrement dit, la Mairie de Paris a payé un rapport à 16 000 euros la page pour dire que la ville est dégueulasse…
 
Ce nouvel exploit dépasse l’entendement. La Mairie de Paris cherche encore une réponse savoureuse à donner pour justifier autant d’argent des contribuables jeté par les fenêtres. Une idée à creuser : Hidalgo pourrait bien s’allier avec Macron dans la lutte contre le chômage. En payant des armées de rapporteurs pour dire que l’eau ça mouille et que Paris est un dépotoir, les chômeurs vont avoir plaisir à retrouver un travail bien rémunéré ! A quand la fin du grand n’importe quoi ?

24heuresactu.com

: Afrique Monde