Nombre total de visites : 3699627
Aujourd'hui : 577
En ligne actuellement : 3

Madagascar : Affaire Houcine Arfa. Le président de la République sort du silence

2018-01-23 23:21:55 - Cela fait exactement une semaine qu’Houcine Arfa, le fugitif de Tsiafahy a réussi à s’enfuir en France et a fait ses accusations à la Justice malgache face à la presse française. Accablant le système judiciaire malgache mais également l’Exécutif et l’entourage du Chef de l’Etat Hery Rajaonarimampianina, Houcine Arfa qui s’est déclaré ancien conseiller du président de la République a imputé son inculpation et sa détention au fait qu’il était devenu gênant pour certains proches du président de la République. Ce dernier s’est enfin exprimé sur cette affaire à Brickaville samedi dernier. 

Pour Hery Rajaonarimampianina, il ne s’agit que d’accusations portées par un criminel évadé de prison à l’étranger afin de salir la réputation de l’Exécutif. Des propos qui confirment ceux du Premier ministre Olivier Mahafaly qui avait pour sa part souligné que c’est parole contre parole.

La ministre de la Justice de la justice, Elise Alexandrine Rasolo, citée dans cette affaire, dans un entretien diffusée sur la radio et la télévision nationale, a quant à elle démenti vigoureusement les accusations d’Houcine Arfa. Elle compte réagir en portant plainte contre ce dernier. Pour rappel, Houcine Arfa avait déclaré que pour son évasion, il aurait payé au total 100 000 euros à certains responsables malgaches dont la ministre de la Justice actuelle et ses proches collaborateurs.
 
Association de malfaiteurs, usurpation de fonction, détention illégale d’armes, tels sont les principales accusations véhiculées par les médias, pourtant selon la ministre de la Justice, Hourcine Arfa a un dossier criminel très chargé déjà lorsqu’il était en France. Extorsion de fonds, menace de mort, tentative de kidnapping, faux et usage de faux, il a été juge et condamné pour trois ans ferme pour ces chefs d’inculpation et maintenant il s’est rendu coupable d’évasion.
 
La ministre de la justice a aussi dénoncé l’exploitation politique dans cette affaire. Elle a répondu également à ses détracteurs qui réclament sa démission en annonçant qu’elle va continuer les réformes et les efforts entrepris jusqu’ici et ne se laisserait pas déstabiliser par les manœuvres politiques.
 
Ny Aina Rahaga
 
Quelques Commentaires d'internautes : 
 
22 janvier à 10:12 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)
« la ministre de la Justice, Hourcine Arfa a un dossier criminel très chargé déjà lorsqu’il était en France. Extorsion de fonds, menace de mort, tentative de kidnapping, faux et usage de faux, il a été juge et condamné pour trois ans ferme pour ces chefs d’inculpation et maintenant il s’est rendu coupable d’évasion ».
 
Donc HR a embauché un petit délinquant pour « former » sa garde présidentiel !
En effet a ce niveau ,quand vous embauché qui que ce soit ,vous vous renseigner sur son passé !
Donc il y a eu enquêtes « avant son embauche » ou « après »
 
Si elle a eu lieu « avant » son embauche les services de la présidence savaient à qui il avait à faire .
Si cette enquête a été faite « après » c’est pire, car il embauche n’importe qui sans contrôle.
 
Le degré d’amateurisme est assez effarant !
Faut dire que selon arfa ,ces deux là (HR et lui ) se voyaient tous les jours et discutaient beaucoup et notamment de stratégies militaires .
Conclusion ,entre délinquants à l’esprit tordu ,ils se comprenaient bien tous les deux
 
22 janvier à 12:08 | Isandra (#7070) répond à ALIBABA SANS LES 40 ^
ALI,...
"En effet a ce niveau ,quand vous embauché qui que ce soit ,vous vous renseigner sur son passé !
Donc il y a eu enquêtes « avant son embauche » ou « après »
 
Se tromper sur une collaborateur, ça peut arriver à tous les Présidents quelque soit le pays,..On a tendance à juste se concentrer sur sa compétence,...
 
Ca arrive à FH avec Cahuzac, ça arrive à Hery, etc...
 
 22 janvier à 12:30 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à ALIBABA SANS LES 40 ^
Isandra,
Cahuzac n’était pas un petit délinquant de bas quartier condamné pour coups et blessures .
IL était chirurgien de formation et il n’a commis que « d’oublié de déclarer un compte en Suisse »et ainsi de ne pas payé d’impôts sur les sommes dissimulées .
Ce qui chez vos hommes politique est une affaire plus que courante .
En effet combien de politiciens Malgache possédant des comptes à l’étranger (comme ANR) paient-ils des impôts à Madagascar sur ces sommes détenues ????
La réponse :aucun des politiciens gasy ne paient des impôts sur de l’argent détenus a l’étranger mais aussi d’impôts sur quoique ce soit à Madagascar .Et je vais plus loin ce sont les mieux placés qui bénéficient de l’argent des impôts volés au peuple !!!
 
Les vôtres ,tous vos hommes politiques sont fraudeurs et souvent incompétents ,alors balayez devant votre porte et arrêter cette banalisation de vos tares et tarés
 
22 janvier à 10:37 | Gérard (#5118)
La plus grande majorité de la population ne croit plus un seul mot qui sort de la bouche de l’éxecutif car il y a eu assez de preuves de la mafia qui règne en haut lieu.
 
22 janvier à 17:13 | chilpéric (#10125) répond à Gérard ^
Que c’est beau tous ces démentis de la voyoucratie au pouvoir !
 
Puisqu’on parle de « salir » et de saleté, voici des statistiques sans appel pour tous ceux qui nient que les Malgaches des hauts plateaux sont cradissimes !
 
Classement officiel des villes les plus sales d’Afrique !
 
1. Antananarivo, Madagascar (3ème rang mondial)
2. Addis Abeba, Éthiopie (6ème rang mondial)
3. Brazzaville, Congo (10 ème rang mondial)
4. Ndjamena, Tchad (11ème rang mondial)
5. Dar es Salaam, Tanzanie (12 ème rang mondial)
6. Bangui, République de Centrafrique (13ème rang mondial)
7. Ouagadougou, Burkina Faso (15ème rang mondial)
8. Bamako, Mali (16ème rang mondial)
9. Pointe Noire, Congo (17ème rang mondial)
10. Lomé, Togo (18ème rang mondial) 
11. Conakry, Guinée (19ème rang mondial)
12. Nouakchott, Mauritanie (20ème rang mondial)
13. Niamey, Niger (21ème rang mondial)
14. Luanda, Angola (22ème rang mondial)
15. Maputo, Mozambique (23ème rang mondial)
 
Ainsi donc, au plan mondial, le podium des trois villes les plus sales du monde est occupé par : 
1. Baku, Azerbaidjan
2. Dhaka, Bangladesh
3. Antananarivo, Madagascar
 
Allélouia ! Mada a fait le podium !!
 
 

: Afrique Monde