::Afrique-Monde::
Nombre total de visites : 3635242
Aujourd'hui : 661
En ligne actuellement : 5

Madagascar : l’évasion du français Houcine Arfa vire à la polémique. Quoi qu'on en dise, il y a une part de vrai dans ce que raconte Houcine Arfa, le syndicat des magistrats Malgaches doit exiger la démission de Madame La Ministre ( vidéo )

2018-01-21 23:58:53 - Evadé d’une prison malgache et rentré en France, Houcine Arfa évoque un ’coup monté’, indiquant au passage avoir versé un pot-de-vin à la ministre de la justice pour faciliter sa fuite.

Pot-de-vin
 
Houcine Arfa, 54 ans, était à la prison de Tsiafahy, avant d’être transféré dans une autre maison de détention de la capitale beaucoup moins insalubre. Ancien conseiller en sécurité du président malgache Hery Rajaonarimampianina, il a été condamné en novembre 2017 à 3 ans d’emprisonnement pour usurpation de fonction et extorsion de fonds.
 
Fin décembre, l’homme a profité d’un passage à l’hôpital pour prendre la poudre d’escampette. Selon ses dires, il aurait quitté la Grande Île en pirogue pour rejoindre Mayotte avant de retourner en France. En Métropole, il a contacté la presse locale et a notamment affirmé au Parisien avoir versé de l’argent à la Ministre de la Justice Elise Alexandrine Rasolo et à la procureure d’Antananarivo, en échange de l’allègement des conditions de son emprisonnement. La Ministre n’a pas encore fait de commentaires.
 
Défense de la procureure
 
Comme le rapporte la presse française, mardi dernier, Harry Laurent Rahajason a dénoncé des accusations "sans fondement ni preuve", en lâchant que Houcine Arfa n’est qu’un "petit minable".
 
Pour sa part, la procureure de la capitale, Odette Balsam Razafinoelisoa a expliqué en premier lieu que le transfert du prisonnier était d’ordre humanitaire. "Il a fait une tentative de suicide à Tsiafahy, il a fait des refus de nourriture (...) donc on l’a transféré dans une autre prison", a-t-elle dit, en martelant n’avoir reçu aucun pot-de-vin : "il a dit qu’on a reçu beaucoup d’argent, où est-ce qu’il a pu trouver cet argent ?" Celle-ci a également indiqué qu’un mandat d’arrêt international avait été émis contre M. Arfa.
 
Contacté par la presse francilienne, l’évadé maintient tout ce qu’il a dit, et "vous croyez vraiment que la ministre de la Justice m’a fait libérer par amour ou par compassion ?" 
 

Une affaire à suivre …
 
LINFO.RE - Titre : AM
 
 

: Afrique Monde