Nombre total de visites : 3613484
Aujourd'hui : 280
En ligne actuellement : 4

Cameroun - Au Pays de la corruption : Une société de sécurité israélienne pour gérer la CAN 2019.C'est normal, le palais du fainéant Biya est protégé par les juifs

2017-12-18 08:09:09 -  C’est à Yaoundé, la capitale du Cameroun, que Pierre Ismaël Bidoung Mpkatt, Ministre des Sports et de l’Éducation physique (MINSEP) a accueilli, mercredi 15 novembre dernier, le canadien Donald Olsen, Directeur du développement des affaires et des ventes Afrique de la Corporation commerciale canadienne, et l’israélien Michael Gur Arie, Directeur du développement des affaires et des ventes chez Magal S3.

Une entrevue qui a principalement porté sur les chantiers de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) de football masculin, que le Cameroun va accueillir en 2019.
 
Donald Olsen a annoncé, à propos de l’implication prochaine des entreprises de son pays dans la rénovation du stade de la Réunification et de ses annexes à Douala, ainsi que ceux du stade de Bafoussam :
 
« Je suis heureux : les choses avancent bien. Cette semaine, nous étions à Douala pour des discussions avec les entreprises de sous-traitance avec lesquelles nous travaillerons ».
 
Une entrevue qui a été rapportée par le quotidien gouvernemental « Cameroon Tribune » qui a suivi le dossier.
 
Le ministre Bidoung Mpkatt, tout en remerciant son hôte, s’est dit ouvert à toutes propositions, mais Donald Olsen est resté évasif sur le démarrage de la phase opérationnelle des travaux qu’il a énumérés.
 
Puis il s’est entretenu avec Michael Gur Arie qui souhaite que la société de sécurité israélienne  Magal S3 « accompagne le Cameroun dans le domaine sécuritaire. L’entreprise israélienne se propose d’assurer la formation des acteurs, de nouer des partenariats locaux et d’opérer le transfert de technologie ». En réponse, le ministre a proposé à Michaël Gur Arie d’entrer en relation avec la commission de la sécurité du Comité central d’organisation de la CAN 2019.
 
Il paraît évident que les visites, en juillet dernier, du criminel de guerre Netanyahu, en Afrique pour tenter de trouver de nouveaux partenaires commerciaux sur le continent portent leurs fruits.
 
Le Parti Anti Sioniste conseille au gouvernement camerounais de bien réfléchir à quelle société il confiera la responsabilité de la sécurité d’un événement d’une telle envergure.
 
Il serait insultant pour les peuples africains, victimes passées et actuelles de l’impérialisme américano-sioniste, de confier la sécurité de cette CAN à une société issue d’une entité coloniale et criminelle.
 
Il y a, certainement en Afrique et dans le monde de nombreuses entreprises capables d’assumer ce rôle sans avoir besoin de demander les services d’une société israélienne.
 
Comme pour l’Afrique du Sud du temps de l’Apartheid, il est temps que l’entité sioniste soit mise au ban des nations et qu’aucun lien avec elle ne soit permis, tant sur le plan économique que sur tous les autres plans.
 
 

: Afrique Monde