Nombre total de visites : 3467441
Aujourd'hui : 410
En ligne actuellement : 1

Marseille : l’auteur des tags Juif était un membre de la communauté juive

2017-11-29 21:44:09 - Sur Facebook, Dieudonné a écrit : "Amis internautes, nous demandons des vérifications sur ce tag. Une plainte sera déposée si une personne nous amène la preuve que ce tag a été fait antérieurement au spectacle".

Une chose est sûre, nous confirme en tout cas une source proche de l’enquête, certains de ces tags sont bien antérieurs de plusieurs semaines à la venue samedi dernier du polémiste dans la cité phocéenne. »
(L’Obs du 23 novembre 2017 à 19h26) 
 
Confirmation du Point ce vendredi 24 novembre 2017 : 
 
« L’auteur des tags “Juif” réalisés ces dernières semaines dans quelques rues de Marseille et qui ont suscité l’émoi de la communauté juive était lui-même juif et aurait réalisé ces tags sans but politique, a-t-on appris de source policière vendredi après qu’il se fut dénoncé. » 
 
Ça vient de tomber et ça met un terme au déferlement d’amalgames entre Dieudonné, son spectacle, son succès, les quartiers, les musulmans, Marseille et l’antisémitisme ! N’en jetez plus ! Le CRIF vient de se prendre une énorme gifle du réel. 
 
Ses fantasmes d’« antisémitisme » larvaire ou structurel qui serait l’apanage d’une large partie de la population française se sont évaporés en un instant, celui où le tagueur s’est dénoncé à la police. C’est l’ampleur de la polémique et des conséquence de son acte qui l’auraient poussé à mettre un terme à ce délire très communautaire. 
 
Le CRIF-Provence a porté plainte entre-temps. Une plainte grotesque comme ses appels incessants au loup « néonazi » relayés par le pauvre Manuel Valls, Premier ministre déchu devenu le porte-parole empressé et le singe hurleur d’une organisation islamophobe et antifrançaise. 
 
Il restera de cette énième escroquerie à l’antisémitisme le tweet du « républicain » haineux aux 250 morts et aux 1 000 blessés, dans lequel il enfonce le clou de la prétendue « synthèse » entre Dieudonné et les deux antisémitismes – eh oui, maintenant il paraît qu’on en a deux – celui de l’extrême droite et celui des quartiers. 
 
Malheureusement, le coup de poignard est venu de son propre « camp ». Étant l’invité du CRIF-Marseille le week-end où a eu lieu le spectacle de Dieudonné, ce carton à 8.000 spectateurs ravis, on peut alors se poser la question de la responsabilité du couple Valls-CRIF dans la naissance des faux tags antisémites ! S’agirait-il d’une espèce de « préparation » ? 
 
Le peuple français en a assez de ces petites ingénieries de merde qui ajoutent une pierre sur son joug, alors qu’il a déjà beaucoup à faire avec la paupérisation, le libéralisme, l’immigration massive et autres réjouissances oligarchiques. 
 
La liste commence à être longue des commerciaux de l’antisémitisme qui dérapent et perdent pied. En une semaine, on a eu Frédéric Haziza, Patrick Cohen, Raphaël Enthoven, Ruth Elkrief, Yann Moix, Meyer Habib, qui ont tous franchi la ligne blanche. Ils sont pour ainsi dire grillés. 
 
Il semble qu’une digue soit tombée, ou que la lucidité du peuple français en matière de manipulation ultracommunautaire soit en train de monter...
 
Publié par Paul 

: Afrique Monde