Nombre total de visites : 3432215
Aujourd'hui : 694
En ligne actuellement : 4

Liberia : Pour l'amour de mon peuple l'ex-star du football George Weah brigue la présidence du Liberia

2017-10-11 15:06:05 - L'ancien joueur de football George Weah, notamment passé par le PSG, se présente à la présidence du Liberia, mardi. S'il est une icône dans son pays, il a pourtant échoué deux fois dans sa quête politique.

L'image du Liberia. C'est ainsi qu'aime à se présenter l'ex-footballeur George Weah. Celui qui est un dieu vivant dans son pays se présente aux élections libériennes, mardi 10 octobre. Une vingtaine de candidats postulent, comme lui, pour succéder à Ellen Johnson Sirleaf. L'ancienne prix Nobel de la paix et première femme élue présidente en Afrique cède sa place après deux mandats de six ans.
 
Personne n'a oublié au Liberia ce que George Weah a fait pour le pays
 
Antoine Grognet, journaliste et auteur d'une biographie sur George Weah à franceinfo
 
Depuis la fin de sa carrière en 2003, George Weah est retourné dans son pays pour s'engager en politique, où il a été élu sénateur, il y a trois ans. "Il a cette aura d'un homme qui a réussi dans sa carrière sportive mais qui n'a jamais oublié d'où il venait, d'un milieu très pauvre", explique le journaliste Antoine Grognet, auteur de Mister George - Biographie romancée de George Weah (Salto).
 
Ses convictions politiques ne sont pas nouvelles. Déjà, quand il était joueur, "il avait des valeurs très marquantes", se souvient Vincent Guérin qui a évolué avec lui au Paris Saint-Germain dans les années 1990 : "Après les matches, il récupérait tous les plateaux repas où il y avait encore quelque chose à manger ou à boire pour aller ensuite à Saint-Germain et donner ça aux sans-abris."
 
Le Liberia est un des dix pays les plus pauvres de la planète et un des plus corrompus. Pour ses adversaires, le programme de George Weah est flou. Pour autant, en se présentant comme le candidat des pauvres et en homme de paix, sa crédibilité est importante.
 
"C'est un pays qui sort d'une guerre civile de près de deux décennies. Il y a cette plaie qui est toujours là. C'est donc le tableau sur lequel George Weah va surfer simplement", décrypte Maurice Mahounon, politologue au Bénin. Malgré cette popularité, George Weah n'a connu que des échecs lors de ses deux précédentes tentatives.
 
francetvinfo.fr
 
 

: Afrique Monde