Nombre total de visites : 3432217
Aujourd'hui : 696
En ligne actuellement : 3

Peste à Madagascar : la traque des facebookers a commcé

2017-10-07 21:44:56 - Les "facebookers", auteurs de fausses informations, sont dans le collimateur du gouvernement malgache face à la propagation de l’épidémie de la peste.

Psychose généralisée sur Facebook
 
Depuis le week-end dernier, l’épidémie de peste qui sévit dans la Grande Ile fait la Une de la presse locale. De nombreux médias en parlent également. Mais le sujet fait surtout l’objet de nombreuses rumeurs sur les réseaux sociaux en particulier sur Facebook. Lors du Conseil des ministres malgaches qui s’est tenu mardi, le gouvernement a insisté sur les "facebookers". "Le ministre de la Santé publique, Andriamanarivo Mamy Lalatiana a rapporté au Conseil que la traque des individus malintentionnés, semant la psychose généralisée sur Facebook avec de fausses informations, va se poursuivre", est-il écrit dans le rapport du conseil relayé par le quotidien Midi Madagasikara.
 
Arrestation d’un "facebooker"
 
Le gouvernement malgache n’a pas attendu longtemps pour mettre la main sur ces personnes malintentionnées. Aux dernières nouvelles, un homme âgé de 49 ans aurait été interpellé à Antananarivo. Ce dernier a révélé que le nombre de victimes de la peste dans la capitale a atteint 40. Le quadragénaire ne serait pas le seul dans le viseur des autorités malgaches. D’autres "facebookers" risquent la même punition. Par ailleurs, les autorités malgaches ont prévenu les journalistes quant aux informations communiquées à la population.
 
La peste a fait ravage dans la Grande Ile depuis le 1er août dernier. Le manque d’informations officielles de la part du gouvernement est à l’origine de ces nombreuses rumeurs, souligne le journal malgache. Le dernier bilan sorti par le ministère malgache de la Santé lundi a fait état de 25 morts, dont 5 à Antananarivo.

Source : L'Info.re
 

: Afrique Monde