Nombre total de visites : 3434883
Aujourd'hui : 571
En ligne actuellement : 5

Cuba : L'ouragan Irma frappe durement Cuba et menace la Floride

2017-09-09 23:09:32 - Le gigantesque ouragan Irma s'abattait samedi sur le centre de Cuba après avoir fait au moins 25 morts dans les Caraïbes, poursuivant sa course destructrice vers la Floride où près de six millions d'habitants ont été appelés à évacuer pour échapper à ses vents destructeurs et des inondations potentiellement meurtrières.

A Cuba, une habitante décrivait samedi matin un paysage désolé d'arbres et de poteaux électriques arrachés, et de nombreux toits de tôle envolés. « Partout ici c'est terrible », se désolait Gisela Fernandez, infirmière de 42 ans, vivant à Chaparra, un village de la province orientale de Las Tunas. 
 
Retrouvez ici  notre direct avec les derniers événement
 
Avec des rafales atteignant jusqu'à 256 km/h au moment de l'impact, selon les médias d'Etat, Irma est le plus puissant ouragan dont l'oeil touche directement l'île depuis 1932. Des vagues de jusqu'à sept mètres ont été enregistrées sur la côte nord par le service cubain de météorologie INSMET. 
 
La Havane placée en alerte cyclonique
 
La Havane a été placée samedi en « alerte » cyclonique par les autorités cubaines face au risque d'inondations au passage de l'ouragan Irma, qui frappe le centre de l'île. « Nous avons décidé de décréter la phase d'alerte pour les provinces de Mayabeque, La Havane et Artemisa », a annoncé la défense civile dans un communiqué diffusé par les médias locaux. 
 
La phase d'alerte est la plus élevée dans l'échelle de mobilisation cubaine face aux catastrophes naturelles. La capitale, où vivent deux millions d'habitants, est en bordure de l'océan Atlantique, avec de nombreuses zones basses vulnérables face aux pénétrations maritimes. 
 
« Ici dans la capitale nous aurons des vents forts ... et des inondations sur les zones côtières, toute la journée du samedi et une partie du dimanche aussi », a déclaré à la télévision nationale le météorologue José Rubiera. « Des vagues de cinq à sept mètres sont en train de se produire, mais elles pourraient atteindre les huit mètres, avec des inondations fortes en zones côtières dans la capitale. L'eau entre déjà dans certaines zones du Malecon », la grande avenue de front de mer de La Havane, a-t-il ajouté. 
 
Depuis vendredi soir, la ville est balayée par d'importantes rafales de vent et des pluies intermittentes, sous un ciel couvert. Les autorités procédaient samedi à l'évacuation des habitants vivant dans les zones basses et proches du Malecon. 
 
« Ils nous ont expliqué que nous étions en danger, j'ai essayé de mettre mes affaires en hauteur au cas où l'eau arrive, pour ne pas qu'elles s'abîment », a raconté à l'AFP Daysi Cruz, handicapée de 68 ans qui a dû abandonner sa maison, près du Malecon, pour s'abriter chez des proches. 
 
L'ouragan devrait se renforcer avant d'atteindre la Floride
 
Après avoir atteint la catégorie 5, la plus élevée, dans la nuit, Irma a été abaissée en catégorie 3 avec des pointes de vents à 205 km/h à 15 h mais devrait « se renforcer en chemin vers le sud de la Floride » et l'archipel américain des Keys qu'il doit frapper dès « dimanche matin », prévient le NHC. 
 
Avec leur faible altitude, les îles des Keys sont particulièrement vulnérables à la montée des eaux. « Il sera extrêmement difficile de survivre si vous êtes sur les Keys », a mis en garde le gouverneur de Floride Rick Scott, sur la chaîne The Weather Channel. 
 
Tous les habitants ont été appelés à évacuer mais pour les derniers récalcitrants, les autorités ont ouvert samedi matin un simple abri, sans service de restauration ou couchage. « ABRI DE DERNIER RECOURS », a tweeté en majuscules la police de l'archipel. 
 
 
 

: Afrique Monde