Nombre total de visites : 3468068
Aujourd'hui : 426
En ligne actuellement : 4

Togo : Nouvelle Répression Brutale des manifestants au Togo. Au moins 2 morts.( vidéo )

 Les échauffourées entre les manifestants et les forces de l'ordre, la nuit de jeudi à vendredi à Lomé, ont fait au moins deux morts, a déclaré l'opposant togolais Atchadam Tikpi à la correspondante de VOA Afrique sur place.

Le bilan n'est toutefois pas encore vérifié, les autorités n'en ayant de leur part établi aucun jusqu'en ce moment.
Selon lui, les forces de l'ordre ont brièvement encerclé sa maison avant de quitter.
 
L'opposition qui se réunit dans sa résidence devrait tenir une conférence de presse cette après-midi. Un calme précaire règne à Lomé, la capitale togolaise, après les échauffourées entre les manifestants et les forces de l'ordre qui ont usé des gaz lacrymogènes et tiré en l'air pour les disperser la nuit de jeudi tard dans la soirée et la nuit de vendredi.
 
Les manifestants ont érigé des barricades dans certains pour empêcher la police d'y accéder. Au matin, Lomé tournait au ralenti, tensions dans plusieurs quartiers après les manifestations.
 
Nouvelle Répression Brutale des manifestants au Togo. Au moins 2 morts.
 
L'opposition togolaise réclame dans la rue le retour à la constitution de 1992 qui limite le mandat présidentiel et consacre un mode de scrutin à deux tours. Mais depuis la forte mobilisation des 6 et 7 septembre, les exigences ont changé. En début de soirée, Jean-Pierre Fabre, le chef de file de l'opposition, demandait encore la démission du président Faure Gnassingbé et l'instauration d'une transition.
 
« Internet coupé, Électricité coupée, Répression nocture au gaz lacrymogène La lâcheté de Faure Gnassingbé et de ses affidés n'a pas de limite. Mais ils partirons, Tchokotchoko ! » 
  
27avril.com
 
Ce qui est sûr, c'est qu'aucune consigne n'a été donnée à l'issue de ces deux jours de manifestations qui ont mobilisé des dizaines de milliers de manifestants à Lomé.

: Afrique Monde