Nombre total de visites : 3372618
Aujourd'hui : 426
En ligne actuellement : 3

Côte d’Ivoire: un contingent dit « 2600 » a tenté une action de mutinerie

2017-07-17 22:12:29 - Dans la nuit du 13 au 14 juillet des éléments mécontents du contingent dit « 2600 » ont tenté de mener un mouvement de mutinerie Dans trois camps militaires du pays.

Les mutineries de janvier et avril passés qui ont abouti au versement des 12 millions au soldats issus du contingent 8400 ont déclenché au sein des casernes d’autres appétits; car les soldats issus du contingent 2600 recrutés dans la foulée estiment avoir mené le même combat que les soldats du contingent 8400 donc par conséquent doivent aussi percevoir 12 millions comme leurs frères d’arme.
 
La solution de récompenser les soldats du contingent 8400 provoque une désorganisation dans les casernes. C’est dans cette optique que le ministère de la défense et la hiérarchie militaire avait engagé des négociations avec le contingent 2600. Entre temps le contingent tout au long des négociations a été infiltré par les autres forces au sein des casernes qui savaient que ce groupe allait tenter un mouvement de mutinerie.
 
 A la suite de l’échec des négociations, les éléments du contingent 2600, mal organisé, ont tenté dans la nuit du 13 au 14 juillet une opération de mutinerie qui a été stoppé net par les forces de défense et de sécurité ivoiriennes qui avaient déjà pris des dispositions pour contenir ce mouvement qui s’est soldé par trois morts à Korhogo et des blessés à Abobo et Dotre.
 
Au regard de tout ce qui précède fort est de faire remarquer que l’échec du chantier de la refondation de l’armée par le régime actuel, reste une épineuse question que le pouvoir devrait régler dans les meilleurs délais car, si aujourd’hui ce sont les 2600 demain ce serait les douaniers, les gendarmes, les Ex FDS qui ont combattu pour Laurent Gbagbo qui revendiquaient aussi des primes. 
 
Le président Ouatara en tant que chef suprême des armées et ministre de la Défense devrait convoquer les états généraux de l’armée pour jeter les bases d’une armée républicaine disciplinée et prompte au service de la nation .

AFP

: Afrique Monde