Nombre total de visites : 3371307
Aujourd'hui : 525
En ligne actuellement : 2

Etats-Unis: Un site promet une récompense à quiconque prouvera l’homosexualité de Macron

2017-05-13 13:33:47 - La somme de 5.000 dollars (4600 euros) est promise sur la plateforme WeSearchr, pilotée par un adepte des fake news…

« Le candidat favori des médias ment-il au sujet de son attirance pour les hommes ? ». Aux Etats-Unis, la plateforme WeSearchr offre une récompense de 5.000 dollars à toute personne pouvant prouver que le président français fraîchement élu, Emmanuel Macron, est homosexuel.
 
A l’origine de ce site qui propose aux internautes d’enquêter sur des sujets controversés contre une prime ? Charles Johnson, figure de la droite alternative américaine pro-Trump et adepte des fake news, dixit Libération.
« C’est important de savoir parce que la France n’a jamais eu de président homo. Je crois qu’il y a beaucoup de preuves », a expliqué au quotidien le jeune homme de 28 ans qui donne pour seule « preuve » l’âge avancé de Brigitte Macron, 64 ans, ou les fameux Macron Leaks.
 
 
Capture d'écran de la prime proposée par le site américain WeSearchr, repérée début mai par le journal Libération. - WeSearchr
Mailing-list gay et drogue
Acculé par Libération qui démontre qu’aucun document n’évoque la prétendue homosexualité du nouveau Président français, Charles Johnson finit par s’emmêler les pinceaux et par affirmer ne pas savoir lequel de ses quelque 100 collaborateurs auraient relu et posté l’offre. Une prime supprimée depuis.
 
Reste que sur GotNews.com, autre site « d’informations » piloté par Charles Johnson, un article assure lui qu’Emmanuel Macron fait partie d’une mailing-list gay et qu’il consommerait de la drogue. Daté du 6 mai et intitulé « Révèle sa vie homosexuelle cachée, penchant pour la drogue », le papier traduit en français [avec fautes de syntaxe et d’orthographe] avance des preuves apparemment puisées dans les fameux documents de l’affaire Macron Leaks…
« Si j’avais été homo­sexuel, je le dirais et je le vivrais »
 
Pour rappel, durant la campagne présidentielle, une rumeur avait circulé, affirmant qu’Emmanuel Macron entretenait une « double vie » avec le PDG de Radio France, Mathieu Gallet.
 
En février dernier, en marge d’un meeting, le nouveau président avait finalement fermement balayé l’intox : « Deux choses sont odieuses derrière le sous-entendu : dire qu’il n’est pas possible qu’un homme vivant avec une femme plus âgée soit autre chose qu’ho­mo­sexuel ou un gigolo caché, c’est misogyne. Et c’est aussi de l’ho­mo­pho­bie. Si j’avais été homo­sexuel, je le dirais et je le vivrais. »
 
wikistrike
 
 

: Afrique Monde