Nombre total de visites : 3371304
Aujourd'hui : 522
En ligne actuellement : 1

RDC : Le rapatriement de la dépouille d’Etienne Tshisekedi renvoyé à « une date ultérieure »

2017-05-11 00:04:25 - L’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS-opposition) a décidé de renvoyer à « une date ultérieure » le rapatriement de la dépouille de son ex président, Etienne Tshisekedi, initialement prévu pour le vendredi 12 mai.

Dans un communiqué reçu par APA, l’UDPS explique avoir pris cette décision en toute responsabilité, après concertation avec la famille biologique du défunt, « pour faire échec au plan machiavélique programmé par la mouvance Kabiliste, d’engager notre pays dans une voie de la violence lors des obsèques de notre héros national ». 
 
Le fait est que depuis son décès le 1er février dans la capitale belge, la famille biologique d’Etienne Tshisekedi, l’UDPS et le 
gouvernement ne se mettent pas d’accord sur le lieu d’inhumation de l’opposant. L’UDPS avait décidé de l’inhumer au siège du parti.
Ce que refusent les autorités congolaises, qualifiant la décision de « non conforme à la loi sur la sépulture en RDC ». 
Le porte-parole de l’UDPS a cependant prévenu que son parti «n’acceptera jamais que le corps d’Etienne Tshisekedi soit inhumé à l’extérieur » du pays.
 
Augustin Kabuya explique que de son vivant, le président Tshisekedi a mené tout son combat à l’intérieur du pays. 
Aussi, a-t-il ajouté, « nous, en tant que sa famille politique, nous n’accepterons jamais que son corps soit enterré à l’extérieur. Sur ce point-là, nous ne pouvons pas négocier avec qui que ce soit », a-t-il martelé. 
 
Auteur: Apanews

: Afrique Monde