Nombre total de visites : 3332985
Aujourd'hui : 381
En ligne actuellement : 5

Sénégal : Les pêcheurs sénégalais invités à éviter les eaux mauritaniennes

2017-05-03 00:09:59 - Le ministre de la Pêche et de l’Economie maritime Oumar Guèye a invité mardi à Dakar les pêcheurs sénégalais à s’abstenir d’opérer dans les eaux mauritaniennes, le Sénégal n’étant ’’pour le moment’’ lié avec la Mauritanie par un quelconque protocole d’accord de pêche.

"Il faut que les pêcheurs de Saint Louis puissent s’abstenir de pêcher dans les eaux mauritaniennes, car nous n’avons aucun protocole d’accord qui nous lie avec la Mauritanie", a-t-il dit à des journalistes.
 
Oumar Guèye s’adressait à des journalistes, au sortir d’un conseil interministériel consacré notamment au retour de pêcheurs mauritaniens arrêtés et bloqués depuis quelques semaines en Mauritanie.
 
"La Mauritanie est un État souverain qui a voté son nouveau code de pêche avec des dispositions qui empêchent nos pêcheurs de Saint Louis de pêcher, car ce nouveau code indique que pour pouvoir exercer dans ses eaux, il faut nécessairement débarquer tout ce que l’on capture en mer, ce qui n’est donc pas possible pour les Guetndariens", les pêcheurs de Saint-Louis, a souligné le ministre.
 
Les autorités sénégalaises misent sur "une attitude de bon voisinage entre le Sénégal et la Mauritanie pour trouver des solutions dans l’intérêt des deux pays", a indiqué Oumar Guèye, en présence de son homologue Mansour Faye (Hydraulique et Assainissement), par ailleurs maire de Saint-Louis, et de l’ambassadeur du Sénégal en Mauritanie, Mamadou Tall.
 
Selon lui, "d’importantes mesures" ont été prises au cours de cette réunion, parmi lesquelles l’appui annoncé au profit des "500 familles" de pêcheurs concernés, en vue de permettre leur intégration "avec des moyens assez importants".
 
Ces moyens "seront définis très bientôt" pour par exemple faciliter à ces familles l’acquisition de nouvelles pirogues, sans compter que les pouvoirs publics, de concert avec la mairie de Saint-Louis, vont réfléchir sur les voies et moyens de "décongestionner Guet Ndar", un quartier de pêcheurs de la capitale nord du Sénégal, a indiqué M. Guèye.
 
Selon Mansour Faye, cet accompagnement promis à ces 500 familles de pêcheurs va à terme "impacter sur 15 mille familles".
 
L’ambassadeur du Sénégal en Mauritanie a lui salué les mesures annoncées à l’issue de ce conseil interministériel, avant de préciser que près de "10.000 pêcheurs sénégalais" auparavant bloqués dans la capitale mauritanienne sont finalement rentrés au bercail "sans incidents".
 
Aps 

: Afrique Monde