Nombre total de visites : 3371305
Aujourd'hui : 523
En ligne actuellement : 1

USA : Le discours à 400 000 dollars de Barack Obama passe mal chez les démocrates

2017-05-01 15:25:25 - L'ancien président américain Barack Obama est au cœur d'une polémique outre-Atlantique. En cause, un discours qu'il prononcera pour une banque de Wall Street en septembre prochain et qui serait rémunéré 400 000 dollars.

Les anciens présidents n'ont pas souvent de soucis à se faire d'un point de vue financier. Ils sont souvent sollicités pour des conférences et des discours particulièrement lucratifs. On se souvient notamment du scandale autour des conférences au Qatar de Nicolas Sarkozy après sa défaite aux élections présidentielles contre François Hollande.
 
Aujourd'hui, la polémique s'installe aux Etats-Unis avec Barack Obama. Ce dernier aurait accepté de prononcer un discours pour un événement prévu en septembre prochain par une grande banque d'investissements de Wall Street : Cantor Fitzgerald. L'ex-président serait d'ailleurs rémunéré à hauteur de 400 000 dollars pour cette simple prise de parole.
 
Une levée de boucliers
 
La rémunération de ce discours a bien du mal à passer du côté du camp démocrate. Elizabeth Warren, sénatrice démocrate, âgée de 67 ans, s'est notamment dite "troublée" par cette somme et la décision de Barack Obama.
 
L'influence de l'argent en politique "est comme un serpent ondulant à travers Washington", a-t-elle également déclaré sur les ondes de la radio Sirius XM.
 
L'entourage de l'ancien président a rapidement réagi par l'intermédiaire d'Eric Shultz, conseiller d'Obama :
 
"Comme nous l'avons annoncé il y a plusieurs mois, le président Obama prononcera des discours de temps en temps. Certains seront payés, d'autres non, et quels que soient le lieu et l'organisateur, le président Obama restera fidèle à ses valeurs, sa vision et son bilan".
 
Toujours est-il que le discours n'a pas été annulé après la polémique.
 
LaDepeche.fr

: Afrique Monde