Nombre total de visites : 3328679
Aujourd'hui : 186
En ligne actuellement : 2

France : Marine Le Pen annonce qu’elle nommera Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre si elle est élue

 « Présidente de la République, je nommerai Nicolas Dupont-Aignan Premier ministre de la France » Après l'annonce du soutien de Nicolas-Dupont-Aignan (Debout la France) à Marine Le Pen (Front national) vendredi 28 avril 2017, les deux représentants du patriotisme français ont fait une déclaration commune ce samedi 29 avril 2017 lors d'une conférence de presse. Nicolas Dupont-Aignan fera le...

Après l’annonce du soutien de Nicolas-Dupont-Aignan (Debout la France) à Marine Le Pen (Front national) vendredi 28 avril 2017, les deux représentants du patriotisme français ont fait une déclaration commune ce samedi 29 avril 2017 lors d’une conférence de presse. 
 
Nicolas Dupont-Aignan fera le discours d’ouverture du meeting de Marine Le Pen lundi 1er mai 2017.
 
« Nicolas Dupont-Aignan est un patriote exigeant. Je suis heureuse et fière de cette alliance entre nos deux familles politiques. (...) Nous avons convenu d’un texte commun. C’est unis que nous allons mener la campagne pour rassembler encore et encore, et remporter la victoire dimanche 7 mai »
 
De son côté, Nicolas Dupont-Aignan a déclaré :
 
« J’ai décidé de répondre à l’appel de Marine Le Pen. (..) J’appelle les Français à prendre conscience de l’importance du choix du second tour »
 
Voici les six engagements de l’accord entre les deux candidats :
 
 
Le contenu de l’accord NDA-MLP
 
- La sortie de l’euro n’est plus un préalable : « La transition de la monnaie unique à la monnaie commune européenne n’est pas un préalable à toute politique économique ». 
 
- La contribution sociale à l’importation, la taxe de 3% proposée par Marine Le Pen, ne concernera que les produits qui « concurrencent déloyalement la production française » et sera graduelle, selon BFM TV. NDA propose lui un bonus sur les investissements réalisés en France et un malus sur les délocalisations. 
 
- Revalorisation de 200€ de l’AAH (allocation aux adultes handicapés). 
 
- Mise en place d’une « grande loi éthique » destinée à lutter contre les conflits d’intérêts, notamment entre la « haute fonction publique et la grande finance ». 
 
- Garantie de l’indépendance et de l’impartialité de la justice, plus la défense de la « liberté de travail des journalistes ». 
 
- Le délai de carence de 2 ans avant que les étrangers ne puissent accéder gratuitement aux services publics ne concernera pas l’école.
 
E&R
 
 
 
 
 
 
 
 

: Afrique Monde