Nombre total de visites : 3351917
Aujourd'hui : 276
En ligne actuellement : 3

RDC : 17 nouvelles fosses communes découvertes, l'ONU accuse l'armée

2017-04-21 05:22:15 - La région du Kasaï n'en finit décidément pas avec les fosses communes. Selon le Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l'Homme, 17 nouvelles fosses communes ont été découvertes dans la province du Kasaï-Central.

Le fonctionnaire des Nations Unies a prévenu, si aucune enquête nationale n'est lancée, il demandera une enquête internationale sur ces massacres.
 
« Dans le cas où une enquête nationale n'aurait pas lieu, je n'hésiterai pas à demander à la communauté internationale de soutenir une enquête menée par un mécanisme international, y compris la Cour pénale internationale, qui a tout récemment rappelé aux autorités de la RDC leur responsabilité première, en vertu du Statut de Rome, d'enquêter et de poursuivre en justice les actes de violence présumés, commis dans les provinces du Kasaï », a déclaré M. Zid Ra'ad Al Hussein.
 
L'armée congolaise est mise en cause dans cette énième découverte de fosse commune.
 
« L'équipe des Nations Unies a reçu des informations selon lesquelles des militaires des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) auraient creusé ces tombes suite à des affrontements avec des miliciens présumés de Kamunina Nsapu entre les 26 et 28 mars. Au moins 74 personnes, dont 30 enfants, auraient été tuées par des militaires lors de ces affrontements », a ajouté le Haut-commissaire des droits de l'homme.
 
Selon l'ONU, il aurait eu des exécutions sommaires dans la ville de Kananga.
 
Les autorités congolaises ont fait savoir que «le gouvernement est conscient de cette situation. Il avait initié une enquête et il faut attendre le résultat de cette enquête pour établir les responsabilités», rapporte la Radio Okapi.

Africanews
 
 

: Afrique Monde