Nombre total de visites : 3388898
Aujourd'hui : 292
En ligne actuellement : 4

Madagascar : Sommes nous en Colombie ? 90 enlèvements depuis 2010

2017-04-17 21:35:51 - Malheureuses statistiques. 90 personnes dont une majorité d’étrangers notamment des indiens de nationalité française ont été kidnappées depuis 2010. Le jeune Firoze Nourbhay, un jeune lycéen de 16 ans est le dernier en date. Ce jeune garçon a été kidnappé à Andranomena Antananarivo sous le nez des policiers alors qu’il attendait le bus scolaire pour rejoindre le lycée français d’Ambatobe.

La communauté française, le personnel enseignant du lycée français et les parents d’élève de cet établissement ont tenu une manifestation hier 13 avril 2017 pour dénoncer ces actes de barbaries et exiger des actions des autorités malgaches. L’Ambassadeur de France à Madagascar, Véronique Vouland-Aneini abonde dans le même sens et note que le kidnapping touche surtout des membres d’une communauté particulière qui sont les indo-pakistanais de nationalité française. La communauté française fait constater que le développement technologique et technique est tel qu’il n’y a plus de prétexte ni de motifs pour ne pas avoir de résultats. La communauté indo-pakistanaise exige des résultats et des actions des autorités malgaches avec le soutien des experts français pour démanteler les réseaux de malfaiteurs.
 
En parallèle, une pétition est lancée sur Internet pour demander solennellement à l’Etat Malgache « de sauver et de libérer notre concitoyen, d’arrêter et de punir ces kidnappeurs très organisés, leurs commanditaires et leurs complices. De protéger les minorités malgaches « zanatany ».
 
La police nationale pour sa part fait remarquer que l’absence de coopération de la part des familles des victimes rend le travail de forces de l’ordre difficile. D’autant que souvent, les familles ne portent même plus plainte devant les autorités malgaches. Attitude qui se comprend au vu de l’absence de confiance envers les autorités judiciaires dans son ensemble.
 
A titre d’exemple, le magistrat soupçonné d’être complice voire cerveau dans le rapt et assassinat de la petite Annie de Toamasina, circule librement en ville depuis plusieurs mois. La rançon versée pour la libération d’un jeune karana diabétique kidnappé à Toamasina il y a quelques années a été remis aux policiers. La rançon a disparu en même temps que la victime…. Plus d’une fois, des éléments de forces de l’ordre sont complices dans ces actes criminels quand ils ne sont pas les principaux auteurs comme à Antsakabary. Tout cela en toute impunité.
 
Voila pourquoi tout le monde s’en méfie !
 
Yvan Andriamanga - Titre : AM

: 90 enlèvements depuis 2010